HomeCultures ancestrales et religions chrétiennes chez les Bamiléké de l’Ouest - Cameroun : dynamiques, enjeux et défis

HomeCultures ancestrales et religions chrétiennes chez les Bamiléké de l’Ouest - Cameroun : dynamiques, enjeux et défis

*  *  *

Published on Tuesday, February 22, 2022

Abstract

Le système culturel Bamiléké est structuré autour d’un ensemble de rites et de pratiques socioculturels qui forment un tout logique, indissociable. L’introduction du Christianisme, dans ce système socioculturel a provoqué une déstructuration des rites et pratiques religieux traditionnels. La coexistence de ces deux modèles culturels a engendré la naissance des hybrides culturels sans repères authentiques dans la sphère religieuse. Comment comprendre et analyser la coexistence de ces deux modèles culturels religieux dans l’univers social Bamiléké ?

Announcement

Coordination scientifique

Achille Pinghane Yonta et Ludovic Lado

Argumentaire

Le système culturel Bamiléké est structuré autour d’un ensemble de rites et de pratiques socioculturels qui forment un tout logique, indissociable. Les différents éléments culturels s’imbriquent et ne peuvent être appréhendés de manière isolée. Ils sont tous fonctionnels pour le système entier et s’adaptent aux dynamiques sociales que connaissent différentes sociétés. Plusieurs facteurs ont constitué des éléments perturbateurs de la cohésion culturelle, introduisant des dysfonctionnements et des réajustements dans les rites et les pratiques culturels et cultuels.

L’introduction du Christianisme, dans ce système socioculturel fortement consolidé et ancré dans les consciences individuelles et collectives, dans les habitudes de la vie quotidienne des peuples, a provoqué une déstructuration des rites et pratiques religieuses traditionnels en particulier et du système culturel en général. Cette religion nouvelle s’imposait comme le dépassement de la religion traditionnelle ou encore son opposé, et s’inscrivait en faux contre plusieurs rites et pratiques culturels pourtant porteurs de « sens et de puissance » pour les sociétaires.

La Christianisation des peuples s’inscrivait dans le projet colonial, avec à la clé les 3MC (trois missions de la colonisation à savoir : missions commerciale, évangélisatrice et civilisatrice). La mission civilisatrice tout comme celle évangélisatrice se fondait sur un ensemble de préjugés pour se justifier, en qualifiant les cultures traditionnelles de rétrogrades, de barbares. Ceci a sous-tendu le projet d’effacement des cultures traditionnelles au profit de la civilisation occidentale. La coexistence de ces deux modèles culturels a engendré la naissance des hybrides culturels sans repères authentiques (dans la sphère religieuse par exemple, les populations associent culte des ancêtres et christianisme dans leur quotidien).

Les obstacles rencontrés dans l’évangélisation ont poussé à une révision des paradigmes, d’où le passage de l’opposition radicale à l’inculturation (c’est-à-dire l’adaptation de la vie, des rituels et des messages chrétiens aux us et coutumes de différentes aires culturelles, en dépit des poches de résistances. Comment comprendre et analyser la coexistence de ces deux modèles culturels dans l’univers social Bamiléké ? Quelles sont les stratégies développées par différents acteurs dans cet espace de lutte ? Quelle est l’incidence de la christianisation de masse et surtout des dignitaires traditionnels sur la culture Bamiléké ? Quels sont les points d’achoppement entre le christianisme et la culture Bamiléké ? Les nouvelles religiosités se revendiquant du christianisme ont-elles des stratégies spécifiques pour concilier religion et culture ? La recherche permanente d’une conciliation entre christianisme et rites/pratiques culturels est-elle de nature à fonder une personnalité stable et équilibrée des Bamiléké ? Un retour authentique aux sources est-il possible chez les Bamiléké ?

Ce questionnement constitue le socle de ce projet qui ambitionne reposer sur les axes de réflexions ci-dessous :

  • histoire du christianisme chez les Bamiléké : dates, personnages et faits saillants
  • rapport entre christianisme et rites/pratiques socioculturels
  • les permanences et les ruptures dans les religions chrétienne et traditionnelle
  • la christianisation des dignitaires traditionnels et incidence culturelle
  • la mixité religieuse : association du christianisme et du culte des ancêtres
  • christianisme/culture et rapports de genre
  • les défis du christianisme : l’inculturation en question chez les Bamiléké
  • christianisme/modernité et valorisation de la culture Bamiléké
  • les nouvelles religiosités chrétiennes et culture Bamiléké
  • négociation quotidienne du dualisme religieux
  • langues locales et chants chrétiens
  • vocations religieuses et sacerdotales chez les Bamiléké
  • collusion entre christianisme et politique en pays Bamiléké
  • perceptions sociales du Clergé hier et aujourd'hui
  • religieux et religieuses face aux obligations socio-culturelles....

Modalités de soumission

Les propositions de résumé de 300 à 500 mots, en français, doivent être envoyées avant le 11 mars 2022 à l’adresse suivante :

  •  ouvragecultureetreligions@gmail.com

Elles comprendront les éléments suivants : titre de la proposition ; nom et prénom de l’auteur ou des auteurs ; université / institution / organisme de rattachement ; résumé de la communication ; mots clés.

Calendrier

  • 14 février 2022 : publication de l’appel à contributions
  • 11 mars 2022: date limite d’envoi des propositions de communication
  • 30 mars 2022 : notification aux auteurs de l’acceptation ou du refus de leurs propositions
  • 30 mai 2022 : Remise du texte complet pour évaluation
  • 15 juillet 20212 : retour des textes pour correction
  • 10 août 2022: envoi des textes corrigés
  • Novembre 2022 : date probable publication

Comité scientifique

  • Professeur Valentin NGA NDONGO, Université de Yaoundé I
  • Professeur Jean NZHIE ENGONO, Université de Yaoundé I
  • Professeur Antoine SOCPA, Université de Yaoundé I
  • Professeur Jean-Emet NODEM, Université de Dschang
  • Professeur Martin KUETE, Université de Dschang
  • Professeur Honoré MIMCHE, Université de Yaoundé II
  • Professeur Armand LEKA ESSOMBA, Université de Yaoundé I
  • Professeur KUM AWAH, Université de Yaoundé I
  • Professeur Faustin KENNE, Université de Yaoundé I
  • Professeur Yves Bertrand DJOUDA FEUDJIO, Université de Yaoundé I
  • Professeur Charles NGADJIFNA, Université de Douala
  • Professeur Ibrahim MOULIOM, Université de Maroua
  • Professeur FALNA TOBI, Université de Ngaoundéré
  • Professeur Vivien MELI MELI, Université de Dschang
  • Professeur Christian BIOS NELEM, Université de Yaoundé I
  • Professeur Samuel Béni ELLA ELLA, Université de Yaoundé I
  • Professeur Paul ABOUNA, Université de Yaoundé I

Subjects


Date(s)

  • Friday, March 11, 2022

Keywords

  • culture ancestrale, religion chrétienne, Bamiléké, dynamique sociale

Contact(s)

  • Achille Pinghane Yonta
    courriel : pinghane [at] gmail [dot] com

Information source

  • Achille Pinghane Yonta
    courriel : pinghane [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Cultures ancestrales et religions chrétiennes chez les Bamiléké de l’Ouest - Cameroun : dynamiques, enjeux et défis », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, February 22, 2022, https://doi.org/10.58079/18an

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search