HomeLangues et contexte professionnel. Quel rôle de l’université ?

HomeLangues et contexte professionnel. Quel rôle de l’université ?

*  *  *

Published on Wednesday, February 23, 2022

Abstract

La problématique linguistique dans sa corrélation avec les enjeux du marché de travail et de l’entrepreneuriat en général demeure actuellement l’une des questions qui préoccupent aussi bien les chercheurs que les politiques publiques de l’emploi et de la formation professionnelle et universitaire. Plus que jamais, l’usage des langues dans les milieux professionnels est considéré comme un garant de productivité et de création de la valeur ajoutée.

Announcement

Argumentaire

Les différentes mutations observées ces dernières années dans le monde du travail rendent désormais essentiel la maîtrise des langues spécifiques dans le contexte professionnel. Les dirigeants deviennent de plus en plus conscients de l’importance d’une formation linguistique à visée professionnelle pour faire face aux demandes croissantes du marché, devenu plus exigeant en matière de qualification linguistique des ressources humaines. Dans l’exercice de leurs prérogatives, les différents acteurs de l’écosystème entrepreneurial sont confrontés en permanence aux enjeux linguistiques afin de relever différents défis de travail, de coopération et de compétitivité. L’usage des langues dans les milieux professionnels est actuellement un garant de production et de création de la valeur ajoutée. Plus la compétence linguistique des employés est satisfaisante, plus l’entreprise a de chance pour se démarquer et accroître son volume d’affaires.

Reconnaissant donc le rôle primordial de la langue, aussi bien à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation, les comités directoires de certaines entreprises multinationales ont commencé à élaborer des guides de bonnes pratiques et de gestion linguistique pour accompagner les changements et les fluctuations des marchés.

Il est temps de réhabiliter les fonctions de la langue dans l’élaboration des parcours de formation universitaire et de mettre en place des programmes plus opérationnels et plus sensibles aux besoins croissants et protéiformes du marché en termes de compétences linguistiques spécifiques. Comme le souligne Boutet « La part des activités langagières orales comme écrites dans l’accomplissement du travail s’est accrue au point que certaines activités ne font plus désormais appel qu’à des activités langagières » (2001 : 17).

L’insertion des diplômés dans le marché de travail demeure l’une des questions complexes qui se trouvent aux cœurs des politiques de l’enseignement supérieur et de l’employabilité. Investir, nous semble-il, dans la rénovation du champ linguistique en rapport avec les questions de l’emploi pourrait constituer la panacée des maux de l’insertion professionnelle des jeunes diplômés.

S’inscrivant dans cette logique, l’université marocaine, depuis une vingtaine d’années et plus précisément en 2003, s’est lancée dans un vaste chantier de réforme et de rénovation. Ses efforts se concentrent à la fois sur la restructuration des disciplines et la mise en phase des diplômes universitaires avec les exigences du marché de travail « le cas des Licences Professionnelles). Dès lors, une volonté a été affichée par les différents acteurs publics et privés pour développer l’expertise universitaire en matière de formation des ressources humaines hautement qualifiées.

Cependant, malgré les réformes entreprises, l’offre pédagogique au niveau de l’enseignement supérieur demeure marquée par une vision fondamentalement académique qui ne favorise pas l’employabilité. Les approches d’enseignement de la langue dans le contexte universitaire marocain ne s’inscrivent pas généralement dans des démarches pédagogiques communes et unanimement admises par les enseignants-chercheurs. Ils dépendent de l’expérience de chacun et de sa représentation de l’acte même « d’enseigner ». Le résultat attesté est que la majorité de nos étudiants sortent, avec une formation dépourvue de rigueur méthodologique, d’esprit critique et surtout des compétences linguistiques nécessaires à l’insertion professionnelle.

Actuellement, avec le lancement des Assises Régionales et Nationales à l’échelle des universités marocaines, un nouvel élan réformiste commence à se dessiner pour dresser un état des lieux avec toutes les parties prenantes pour construire une vision partagée et consensuelle.

C’est dans cet esprit que s’inscrit l’organisation de ce colloque, qui se fixe comme objectif la présentation des résultats de recherches théoriques, empiriques et interdisciplinaires relatifs la problématique « Langues et insertion professionnelle ». Ces réflexions ouvriront certainement de nouvelles perspectives de coopération entre l’université et le contexte socio-professionnel.

Axes thématiques

Les propositions de communications pourraient présenter des réflexions théoriques ou pratiques en relation avec la thématique générale du colloque. Le contenu des contributions doit respecter nécessairement l’un des axes présentés ci-dessous :

  • Axe 1- Pédagogie universitaire, Soft Skills et langues appliquées
  • Axe 2- Besoins linguistiques spécifiques et Innovation pédagogique
  • Axe 3- Usages des langues dans la sphère professionnelle
  • Axe 4- Recherche universitaire en langues appliquées
  • Axe 5- FOS, Langues de spécialité et ingénierie de formation
  • Axe 6- Réforme universitaire et l’enjeu de l’employabilité
  • Axe 7- Parcours universitaires et besoins de l’entreprise

Modalités de participation

Les propositions de communication sont à envoyer à l’adresse suivante colloque.limpact2022@gmail.com avant le 15 mars 2022.

Elles doivent comporter :

  • Nom, institution, e-mail et numéro de téléphone.
  • Titre de la communication.
  • Résumé de la communication : il s’agit de présenter de façon concise les objectifs, la méthodologie utilisée, les résultats obtenus et leur signification.
  • Notice bio-bibliographique du participant.

NB : Il ne sera répondu qu’aux propositions de communications retenues

Dates importantes

  • 15 mars 2022 : Envoi des propositions
  • 1 5Avril 2022 : Notification aux auteurs
  • 13/14 mai 2022 : Déroulement du colloque
  • 2022-2023 : Publication des actes du colloque

Lieu du colloque : Faculté des lettres et sciences humaines. Université Cadi Ayyad, Marrakech.

Langues du colloque : Français, arabe, anglais

Coordinateurs du colloque

  • Ayoub BOUHOUHOU -Directeur de LIMPACT-
  • Mohamed LAHLOU
  • Adham MOUAD
  • Anas MOUTIA

Comité d’organisation

  • Pr Anas MOUTIA, ENS, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Pr Mouad ADHAM, FLSH, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Pr Mohamed LAHLOU, FLSH, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Pr Khadija ELMOWAHIDI, FLSH, Université Cadi Ayyad, Marrakech

Doctorants :

  • Adam GHAM, doctorant, Laboratoire LIMPACT, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Mlle Hinde IBAACHEN, Laboratoire LIMPACT, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Mlle khalila LAKHIRI, Laboratoire LIMPACT, Université Cadi Ayyad Marrakech
  • Mlle Nabila SOUBA, Laboratoire LIMPACT, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Mme Zineb JAANINE, Laboratoire LIMPACT, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Adnane EL HAMESS, Laboratoire LIMPACT, Université Cadi Ayyad, Marrakech

Comité scientifique

  • Lalla Khadija ALAOUI YOUSSFI, FLSH, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Mehdi AMIR, Université de Tiaret –Algérie
  • Leila BENBINE, FLSH, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Ayoub BOUHOUHOU, FLSH, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Samir BOUZRARA, FLSH Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Patrick CHARDENET, Chercheur, Directeur Expertise & Conseil Forum Mondial Heracles. Université de Franche Comté
  • Fatime Zehra IFLAHEN, FLSH, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • SIB Sié JUSTIN Maître de Conférences (CAMES) Université Félix Houphouët-Boigny Côte d’Ivoire.
  • Abdelkhaleq JAYED.Université Ibn Zoh .Agadir.Maroc.
  • Mohamed MARTAH, FLSH, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Khadija MOUWAHIDI, Université Cadi Ayyad, Marrakech
  • Eliane LOUSADA, Université de São Paulo (USP). Brésil
  • Abdelhai SADIQ, FLSH, Université Cadi Ayyad, Marrakech

Subjects

Places

  • Faculté des lettres et sciences humaines de Marrakech-Maroc
    Marrakech, Kingdom of Morocco (40000)

Date(s)

  • Tuesday, March 15, 2022

Keywords

  • langue, contexte professionnel, employabilité, université

Contact(s)

  • LIMPACT Laboratoire
    courriel : colloque [dot] limpact2022 [at] gmail [dot] com

Information source

  • LIMPACT Laboratoire
    courriel : colloque [dot] limpact2022 [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Langues et contexte professionnel. Quel rôle de l’université ? », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, February 23, 2022, https://doi.org/10.58079/18cb

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search