HomeLes lettres, sciences humaines et sociales au service du développement durable

HomeLes lettres, sciences humaines et sociales au service du développement durable

*  *  *

Published on Wednesday, March 02, 2022

Abstract

Comment vulgariser les lettres, les sciences humaines et sociales (LSHS) ? Quel est l’apport des sciences « non exactes » au développement durable dans un monde tourné de plus en plus vers les sciences dites « exactes » ? Ce sont autant de questionnements qui se rapportent au thème central de cet appel à communication. Le présent colloque invite toute la communauté académique (les enseignant·es-chercheurs, les chercheur·es, les expert·es, les praticien·nes, les étudiant·es…) à réfléchir de manière innovante aux rapports qui unissent les langues, les littératures et les arts à la société.

Announcement

Argumentaire

Comment vulgariser les Lettres, les Sciences Humaines et Sociales (LSHS) Quel est l’apport des sciences « non exactes » au développement durable dans un monde tourné de plus en plus vers les sciences dites « exactes » ? Ce sont autant de questionnements qui se rapportent au thème central de cet appel à communication. De Kinshasa (République du Congo) à Dakar (Sénégal) en passant par Abidjan (Côte d’Ivoire), les facultés de lettres, sciences humaines et sociales ne reçoivent que très peu de subventions de la part des Gouvernements. En effet, ceux-ci préfèrent consacrer plus de moyens financiers aux sciences fondamentales, c’est-à-dire les mathématiques, les sciences économiques, les sciences physiques, l’astronomie, etc., qu’aux autres.

La relégation des LSHS à une place subsidiaire n’est pas l’apanage des politiques. Selon le philosophe britannique Peter Winch (2009, p.50) : « L’idée d’une science sociale apparaît alors comme une simple absurdité, parce que les phénomènes sociaux ne peuvent être traités comme des faits physiques. » On en déduit que les LSHS ou sciences non-fondamentales ne servent quasiment à rien. Faut-il pour autant désespérer et abandonner les sciences non-fondamentales ? Aujourd’hui certains homologues des sciences pures et appliquées reconnaissent les inconvénients des résultats de leurs recherches sur l’homme et son environnement. Nous avons en mémoire les effets de la bombe atomique larguée à Hiroshima et Nagasaki en 1945, la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986, etc.

Face à ces effets néfastes les sciences non-fondamentales tentent de concilier l’homme et la science. C’est dans cette optique que nous invitons des chercheurs à se réunir autour de la thématique « les lettres, sciences humaines et sociales au service du développement durable » pour un développement humain plus harmonieux.

Le présent colloque promeut la recherche pluridisciplinaire dans le champ ci-dessous indiqués. En outre, il invite toute la communauté académique (les enseignants-chercheurs, les chercheurs (es), les experts, les praticiens, les étudiants…) à réfléchir de manière innovante aux rapports qui unissent des langues, littératures et les arts à la sociétés. Les sous-thèmes sont donnés à titre indicatif. Tout sujet orienté dans le sens de la thématique générale est le bienvenu :

Axes de recherche

Axe 1 : La portée des langues dans le développement durable

  • L’apport des Langues Niger-Congo, Afro-asiatique, Khoisan, Nilo-Sahara au développement,
  • la contribution des langues maternelles au développement de nos sociétés,
  • le français langue maternelle, première et ou seconde au développement des pays africains,
  • Sociolinguistique et développement,
  • Transmission des savoirs par l’alphabétisation,
  • Alphabétisation et création d’un environnement lettré durable,
  • Apprentissage du langage, instruction et développement d’une nation, 

Axe 2 : La part des lettres aux développement durable

  • Littératures africaines et le renouvellement de la pensée,
  • Littératures africaines et transformation des sociétés,
  • Littératures africaines et réflexion sur la vie,
  • Contribution de la Littérature africaine au changement des sociétés, des mentalités,
  • Le développement dans ses dimensions littéraires, journalistiques, sociales…

Axe 3 : L’apport des sciences humaines et sociales au développement durable

  • l’histoire et le développement,
  • la philosophie et le développement
  • la psychologie et le développement
  • la sociologie et développement,
  • l’anthropologie et développement,
  • la géographie et le développement,

Calendrier et modalités de participation

  • Réception des propositions : jusqu'au 30 août 2022
  • Notification d’acceptation : 05 – 10 septembre 2022
  • Envoi du programme provisoire du colloque : 20 – 25 septembre 2022
  • Date du colloque : 06 et 07 octobre 2022
  • Publication des actes : Mars 2023

Mail du colloque : colloquebonoua2022@gmail.com

Frais de participation

  • Enseignant-chercheur et chercheur : 40 000F CFA
  • Docteur non recruté : 25 000F CFA
  • Doctorant et Mastérant : 15 000F CFA
  • Autres : 40 000F CFA 

NB : les frais de participation prennent en compte l’inscription, la restauration (pause-café, déjeuner) et la publication

Bibliographie indicative

ASSANVO, A. D. (2017). « Langues maternelles et défi à l’émergence "horizon 2020” : quelles réalités pour la Côte d’Ivoire ? ». ANADISS : Revue semestrielle du centre de recherche analyse du discours, imaginaire(s) et discours (II), Université « Ştefan cel Mare » de Suceava (Roumanie), n°24 (II), pp.127-139 [En ligne], consultable sur URL :http://www.litere.usv.ro/anadiss/arhiva/anadiss24/anadiss24.html

BERTHELOT, J.-M. (2008). L’emprise du vrai. Connaissance scientifique et modernité, Paris, PUF.

DIAGNE, M. (1992). « Contribution à une critique du principe des paradigmes dominants ». La natte des autres. Pour un développement endogène en Afrique, Paris, Karthala.

EINSTEIN, A. (1979). Comment je vois le monde, trad. Maurice Solovine, Paris, Flammarion, coll. Champs.

ELLA J.-M., (2001). Guide pédagogique de formation à la recherche pour le développement en Afrique, Paris, L’Harmattan.

HONNETH, A., (2015). Ce que social veut dire. II. Les pathologies de la raison, trad. de l’allemand par Pierre Rusch, Paris, Gallimard.

HOUNTONDJI, J.P. (1994). Les savoirs endogènes. Pistes pour une recherche, Dakar, CODESRIA.

KI-ZERBO J. (1992). La natte des autres. Pour un développement endogène en Afrique, Préface VII, Paris/Dakar, Karthala/CODESRIA.

PETER, W. (2009). L'idée d'une science sociale et sa relation à la philosophie, Paris, Nrf-Gallimard, (Bibliothèque de philosophie), 234

POPPER, K., (2000). A la recherche d’un monde meilleur. Essais et conférences, trad. de l’allemand et annoté par Jean-Luc Evard, Paris, Le Rocher.

TAPE, J-M. (2018). « Traduction des textes de loi en français vers les langues ivoiriennes : l’exemple du djibuo (parler bété de soubré) », Cahiers Ivoiriens de Recherche Linguistique, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire,  n°43, pp.123-130 [En ligne], consultable sur URL : http://www.ila.ci/public/ila/registre/texte/4820

YOUF, D. (2019). « La société du mépris. Vers une nouvelle théorie critique d’Axel Honneth », Sociétés et jeunesses en difficulté [En ligne], consultable sur URL : http://journals.openedition.org/sejed/344

Président du Comité d’organisation

  • TAPE Jean-Martial

Coordinateurs

  • TAPE Jean-Martial
  • KRA Kouakou Appoh Enoc
  • ASSANVO Amoikon Dyhie

Quatrième colloque scientifique international de KODJOUBÉ 2022 organisé par le LADYLAD en partenariat avec le CUEF, le PASRES - FONSTI, Akofena, Ziglobitha, L3DL-CI

Comité scientifique 

  • Pr ABOLOU Camille, Université Alassane Ouattara
  • Pr ABOA Abia Alain Laurent, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) ADEKPATE Alain Albert, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) ADJERAN Moufoutaou, Université d’Abomey-Calavi
  • Pr AHOUA Firmin, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr AINAMON Augustin, Université d’Abomey-Calavi
  • Dr (MC) ASSANVO Amoikon Dyhie, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr BIAKA Zasseli Ignace, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr BECHIE Paul N’Guessan, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr BOGNY Yapo Joseph, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr BOHUI Hilaire, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) BOSSON BRA épouse DJEREDOU, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr DA CRUZ Maxime, Université d’Abomey-Calavi
  • Pr DJIMAN Kasimi, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr EKOU Tano Williams Jacob, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) HOUMEGA Munseu Alida, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) KIPRE Blé François, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr KOUADIO N’Guessan Jérémie, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr KOSSONOU Kouabena Théodore, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr KOUAME Koia Jean-Martial, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) KRA Kouakou Appoh Enoc, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr LEZOU KOFFI Aimée-Danielle
  • Pr MOUS Maarten, Université de Leiden
  • Pr N’DA Pierre, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Pr NGORAN-POAME Léa Marie Laurence, Université Alassane Ouattara
  • Pr QUINT Nicolas, LLACAN, INALCO, Paris
  • Dr (MC) TAPE Jean-Martial, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) VAHOUA Kallet Abraham, Université Félix Houphouët-Boigny

Places

  • Abidjan, Côte d'Ivoire

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Tuesday, August 30, 2022

Attached files

Keywords

  • lettre, science humaine, science sociale, art, vulgarisation, développement durable

Contact(s)

  • Dyhie ASSANVO
    courriel : adyhies [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Dyhie ASSANVO
    courriel : adyhies [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les lettres, sciences humaines et sociales au service du développement durable », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, March 02, 2022, https://doi.org/10.58079/18dd

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search