HomeLa spoliation des instruments de musique en Europe (1933-1945)

HomeLa spoliation des instruments de musique en Europe (1933-1945)

*  *  *

Published on Wednesday, March 02, 2022

Abstract

Ce colloque s’inscrit dans la dynamique des études concernant les biens culturels spoliés (résultant de saisies, pillages, ventes sous la contrainte, etc.). Un travail conséquent a été mené dans diverses institutions, dont les musées, sur les œuvres d’art, et plus récemment sur les livres. La Philharmonie de Paris et en son sein le musée de la musique et son équipe de conservation-recherche, souhaitent contribuer au développement des recherches sur les spoliations dans le domaine musical : recherches en provenance, marché et circulation des instruments, connaissance des acteurs et de leurs réseaux, etc.

Announcement

Présentation

Ce colloque s’inscrit dans la dynamique des études concernant les biens culturels spoliés (résultant de saisies, pillages, ventes sous la contrainte, etc.). Un travail conséquent a été mené dans diverses institutions, dont les musées, sur les œuvres d’art, et plus récemment sur les livres. La Philharmonie de Paris et en son sein le musée de la Musique et son équipe de Conservation-Recherche, souhaitent contribuer au développement des recherches sur les spoliations dans le domaine musical : recherches en provenance, marché et circulation des instruments, connaissance des acteurs et de leurs réseaux, etc. 

L’histoire de la musique pendant la période nazie en France et en Europe a fait l’objet, cette dernière décennie, d’études et de travaux significatifs. À titre d’exemples, le colloque « La musique à Paris sous l’Occupation » (Cité de la musique, 13-14 mai 2013, Fayard, 2013) s’intéressait à l’activité des compositeurs et des musiciens ; et la journée d’études « La musique spoliée » (Sciences Po, janvier 2020) exposait les divers aspects du sujet (histoire de la spoliation des instruments, des livres et des partitions de musique, approche mémorielle). C’est spécifiquement à l’instrument de musique, en tant que bien patrimonial et culturel, que ce colloque international est dédié.  

Ce colloque a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Programme prévisionnel

Jeudi 7 avril 2022

9h30 – Mot d’accueil, Olivier Mantei (Directeur général, Cité de la musique – Philharmonie de Paris) et introduction générale, Marie-Pauline Martin (Directrice du Musée de la musique, Cité de la musique – Philharmonie de Paris)

  • 10h – Conférence plénière - Carla Shapreau (Attachée supérieure de recherche, Institut d’études européennes, Conservateur de la collection Ansley K. Salz, Département de la musique ; Maître de conférences, Faculté de droit, Université de Californie, Berkeley) « Le pillage d’instruments de musique à l’époque nazie – Bilan ».

11h – Pause

Session 1 - Histoire de la spoliation des instruments de musique entre 1933 et 1945

Présidence : Claire Andrieu

  • 11h30– Patricia Kennedy Grimsted (Adjointe de recherche principale, Ukrainian Research Institute, Harvard University, associée au Davis Center for Russian and Eurasian Studies, Harvard University), « Parcours d’objets musicaux à travers les archives ».
  • 12h– Boris von Haken (Chargé de cours, Universität des Saarlandes), « Le Reichsministerium für Volksaufklärung und Propaganda et la spoliation des biens culturels en Europe occidentale. »

12h30-14h30 – Déjeuner libre

Session 2 - Quelles sources pour l'étude des spoliations ?  

Présidence : Myriam Chimènes

  • 14h30– Kathrin Kleibl (Chargée de provenance et responsable du projet Ventes aux enchères à Brême et Hambourg de biens d’émigrants juifs déplacés après 1939/Base de données LostLift, Musée allemand de la marine – Institut Leibniz d’histoire maritime, Bremerhaven), « Ventes aux enchères d’instruments de musique ayant appartenu à des émigrants juifs de Hambourg ».
  • 15h– Christine Laloue (Conservatrice, Cité de la musique – Philharmonie de Paris) « Les actions du Musée de la musique pour la conservation et la communication des archives de la facture instrumentale. »
  • 15h30 – Elise Petit (Directrice du département de Musicologie, Université Grenoble Alpes), "De nouvelles sources pour l’identification des instruments spoliés dans les camps de concentration nazis"

16h – Pause

  • 16h30– Déborah Livet (Chargée d’enseignement en Musicologie à l'Université de Rouen, chercheuse associée à HISTEMÉ) et Emanuele Marconi (Directeur du Musée des instruments à vent, La Couture-Boussey), « 1940-1944, l’Occupation de La Couture-Boussey : entre musée et ateliers de fabrication »
  • 16h45– Pauline Hanson (Chargée de provenance, Technische Universität Berlin), « Er vermutet den Vater, ich den Sohn - un violoncelle sans nom ni trace ».

17h – Tabe-ronde 1 « Quelles sources pour la recherche de provenance des instruments ? »Intervenants à venir

Vendredi 8 avril 2022

Session 3 : Recherches de provenance dans les musées (I)

Présidence : Monika Löscher

  • 9h30 – Pascale Vandervellen (Conservatrice des instruments à clavier, Musée des Instruments de Musique, Bruxelles) et Claire Chantrenne (Bibliothécaire, archiviste, responsable des instruments d’Extrême Orient, Musée des Instruments de Musique, Bruxelles), « Aux sources des collections du MIM »
  • 10h – Mathilde Caër (Chargée de provenance, Musée de la Musique, Cité de la musique –Philharmonie de Paris ) et Fabienne Gaudin (Responsable de la documentation, Musée de la musique, Cité de la musique – Philharmonie de Paris), « Recherche en provenance sur les acquisitions du musée de la Musique depuis 1933 : état des travaux et premiers résultats »
  • 10h30 – Constance Gaudin (Diplômée en Droit et Fiscalité du Marché de l’Art, Université Jean Moulin Lyon 3),  « La recherche de provenance d’un instrument de musique OAR »
  • 10h45 – Thierry Maniguet (Conservateur, Musée de la Musique, Cité de la musique – Philharmonie de Paris), « La harpe Erard MNR conservée au musée de la Musique, une étude de cas en recherche de provenance »

11h30 – Visite commentée du Musée de la musique, ateliers et débats

12h30-14h30 Déjeuner libre

Session 4 : Les sources du commerce des instruments de musique

Présidence : Ines Rotermund-Reynard

  • 14h30– Jean-Philippe Échard (Conservateur, Musée de la Musique, Cité de la musique –Philharmonie de Paris), « Les documents de l’expertise et du commerce des violons anciens : des sources essentielles pour la recherche de provenance ».
  • 15h – Theresa Sepp (Responsable du projet Une source documentaire précieuse sur le marché de l’art allemand : Numérisation et indexation des catalogues manuscrits de la maison de vente aux enchères munichoise Hugo Helbing (1887 à 1937), Zentralinstitut für Kunstgeschichte, Munich) et Birgit Jooss (Responsable du projet Marchands, collectionneurs et musées : La galerie Julius Böhler à Munich, Lucerne, Berlin et New York, Zentralinstitut für Kunstgeschichte, Munich), « Comment la documentation sur le marché de l’art munichois peut-elle contribuer à la recherche en provenance d’instruments de musique ? Les catalogues manuscrits de la maison de vente aux enchères Hugo Helbing (1887-1937) et le système d’indexation sur fiches du marchand d’art Julius Böhler (créé en 1880) »
  • 15h30 – Laurence Libin (Conservateur émérite des instruments de musique, The Metropolitan Museum of Art), « Un cistre Tielke retrouvé ».

15h45 – Pause

Session 5 : Marché et spoliations 

Présidence : Jean-Philippe Échard 

  • 16h15 – Benjamin Hebbert (Consultant spécialisé, expert et marchand de violons, altos, violoncelles et archets rares) « La spoliation et le marché des violons : Le point de vue d’un marchand du XXIe siècle.»
  • 16h45 – Jonathan Marolle (Luthier, Vatelot-Rampal), « De l’importance de la recherche de provenance des instruments du quatuor à cordes dans le cadre d’un commerce international.»

17h –  Table-ronde 2« Les acteurs du marché des instruments et la question des spoliations » Intervenants à venir

Samedi 9 avril 2022

Session 6 : Recherche de provenance dans les musées (II)

Présidence : Frank Baer

  • 9h30 – Monika Löscher (Chargée de provenance, Kunsthistorische Museum de Vienne) « Recherche en provenance de la collection d’instruments anciens du Kunsthistorisches Museum de Vienne »
  • 10h– Heike Marianne Fricke (Chargée de provenance, Forschungsstelle DIGITAL ORGANOLOGY am Musikinstrumentenmuseum der Universität Leipzig), « La collection d’instruments de musique de Paul Kaiser-Reka au Musikinstrumentenmuseum der Universität Leipzig (MIMUL) »
  • 10h30– Christian Klösch (Historien et chargé de provenance au Technisches Museum Wien mit Österreichischer Mediathek), « Recherche en provenance de la collection d’instruments de musique du Musée des techniques de Vienne (TMW) ».

10h45 – Pause 

Session 7 : Histoires de collections (I)

Présidence : Yannick Simon

  • 11h15 – Stephan Turmalin (Doctorant, École doctorale d’études historiques et culturelles de Vienne), « La collection d’instruments de la Société philharmonique de Vienne »
  • 11h45 – Dominik von Roth (Coordination du plan d’action du Germanisches Nationalmuseum, Musées de recherche de Leibniz), « Recherche de provenance dans la collection - Le projet Rück - Défis et perspectives »
  • 12h15 – Miriam Noa (Responsable de la collection du département de la musique, Münchner Stadtmuseum) et Regina Prinz (Chargée de provenance, Münchner Stadtmuseum), « Un musée de la musique pour la "Capitale du mouvement" ? Georg Neuner et la création de la collection musicale du Musée municipal de Munich »

12h30-14h30 Déjeuner libre 

Session 8 : Histoires de collections (II)

Présidence : Jean-Marc Dreyfus

  • 14h45 – Bret Werb (Conservateur, United States Holocaust Memorial Museum) et Stella Smith (Département des acquisitions, Librairie du Congrès), « Fonds musical et conservation des instruments de musique au Musée du mémorial de l’Holocauste ».
  • 15h15 – Jennifer Verson (Chargée de recherche, School of Creative Arts, Performance and Visual Cultures, University of Warwick), « Les partitions musicales dans les archives du Musée juif de Prague ».
  • 15h30 – Florence Gétreau (Directrice de recherche émérite au CNRS, Institut de recherche en musicologie (IReMus-UMR 8223), « Le Musée Instrumental du Conservatoire de Paris de 1933 à 1945 : ses collections, le « Chantier intellectuel 1969 », sa mission, ses responsables, ses résultats. »

16h – Pause

16h30 – Table-ronde 3 « Société civile et politiques publiques »Intervenants à venir 

17h45– Conclusions 

Informations diverses

Langues : français et anglais (traduction simultanée)

Entrée libre, mais inscription obligatoire sur le site de la Philharmonie de Paris

Places

  • Philarmonie de Paris, 221 avenue Jean-Jaurès
    Paris, France (75019)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Thursday, April 07, 2022
  • Friday, April 08, 2022
  • Saturday, April 09, 2022

Keywords

  • spoliation, instrument, musique

Contact(s)

  • Mathilde Thomas
    courriel : colloques [at] philharmoniedeparis [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Mathilde Thomas
    courriel : colloques [at] philharmoniedeparis [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« La spoliation des instruments de musique en Europe (1933-1945) », Conference, symposium, Calenda, Published on Wednesday, March 02, 2022, https://doi.org/10.58079/18dp

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search