HomePédagogies de projets, projets pédagogiques et éducation nouvelle : quels enjeux ?

HomePédagogies de projets, projets pédagogiques et éducation nouvelle : quels enjeux ?

*  *  *

Published on Friday, March 04, 2022

Abstract

La notion de projet occupe une place très importante dans les domaines de l’éducation, aussi bien dans les écoles que dans les différentes structures d’animation socio-culturelle ou éducative. Si la pédagogie de projet peut être valorisée par de nombreux acteurs de l’éducation, à commencer par celles et ceux des mouvements de l’éducation nouvelle, elle relève également d’une obligation institutionnelle : projet d’école ou d’établissement, projet de ZEP puis REP, projet éducatif pour des élèves ou structures spécifiques... La liste des actions et dispositifs relevant du pilotage par projet ne cesse de s’accroître faisant oublier trop souvent l’intérêt et les finalités du projet.

Announcement

Argumentaire

Les groupes de réflexion « Enseigner autrement » et « Éduquer à la solidarité » de l’INSPE-UPEC vous proposent d’intervenir dans le cadre d’une journée d’étude organisée à  l’INSPE de Créteil (site de Livry-Gargan), le 22 juin 2022. Le thème est le suivant : Pédagogies de projets, projets pédagogiques et éducation nouvelle : quels enjeux?

Cette journée  s’inscrit dans la continuité de celle du 23 juin 2021  « Quelle école pour quelle société? Rôle et enjeux de l’éducation Nouvelle aujourd’hui » qui avait rassemblé une centaine de participant.e.s.

Elle s’adresse à un public d’étudiant.e.s, de stagiaires, de formateurs et formatrices ainsi qu’à tous les enseignant.e.s, éducatrices et éducateurs, militant-e-s d’associations qui souhaitent réfléchir aux enjeux de la pédagogie de projet  et faire part de leurs expériences de projets pédagogiques.

La journée est soutenue par l’UPEC, l’ACLIPE (Association de Culture et Loisir de l’Institut des Professeurs d’école de Livry-Gargan), le laboratoire LIS (Lettres, Idées, Savoirs)

La notion de projet occupe une place très importante dans les domaines de l’éducation, aussi bien dans les écoles que dans les différentes structures d’animation socio-culturelle ou éducative. Si la pédagogie de projet peut être valorisée par de nombreux acteurs de l’éducation, à commencer par celles et ceux des mouvements de l’éducation nouvelle, elle relève également d’une obligation institutionnelle : projet d’école ou d’établissement, projet de ZEP puis REP, projet éducatif pour des élèves ou structures spécifiques... La liste des actions et dispositifs relevant du pilotage par projet ne cesse de s’accroître faisant oublier trop souvent l’intérêt et les finalités du projet.

Mais de quoi un projet est-il le nom ?

La pédagogie de projet et un projet pédagogique ne recouvrent pas la même signification. Au-delà de l’ambivalence entre les deux termes « projet » et « pédagogie », la notion même de projet dans les champs de l’éducation est de fait polysémique. Le projet ne recouvre de fait pas la même signification et le même sens selon qu’il est choisi ou subi, construit collectivement ou imposé par une minorité, mis en place au niveau local ou à une échelle nationale. Un projet pédagogique ne recouvrira pas la même valeur pour une enseignante ou un enseignant qui l’a élaboré individuellement pour sa classe que pour une ou  un responsable administratif qui a l’obligation d’en mettre en œuvre pour un établissement, voire une circonscription ou une académie.

Le projet pédagogique peut ainsi devenir conflictuel. D’abord parce qu’il demande du temps et des moyens qui ne sont pas toujours alloués et conduisent ses partisans à s’y investir parfois bénévolement, mais surtout car il relève d’un choix souvent marqué socio-culturellement et politiquement. Un projet pédagogique autour du théâtre ou de l’opéra ne met pas en jeu les mêmes savoirs qu’un projet pédagogique sportif ou technologique. Et le choix des publics visés et des finalités proposées peuvent considérablement diverger selon les protagonistes : le projet peut aussi bien être mobilisé dans une vision managériale ou libérale de la gestion d’une équipe que dans la volonté de mettre en œuvre des méthodes éducatives émancipatrices. Le projet en éducation a souvent pour but de véhiculer un message qui ne peut être neutre.

Mais qu’en est-il au final de l’élève ?

Les courants de l’éducation nouvelle prônent pour la plupart des méthodes pédagogiques actives qui se prêtent bien aux pédagogies de projets. Il importe en théorie pour les membres de ces mouvements de construire avec les élèves et dans leur intérêt le projet, notamment dans le cadre des pédagogies coopératives. Mais dans quelle mesure le projet prend-il réellement sens pour l’élève ? Y a-t-il toujours une valeur ajoutée au projet éducatif et faut-il nécessairement en chercher une ? En quoi la pédagogie de projet interroge l’évaluation des apprentissages ? Les débats sur l’explicitation et la nécessité de définir des objectifs pédagogiques sont au cœur des problématiques liées aux projets pédagogiques et plus globalement aux pédagogies de projets. Comment dépasser la contradiction entre la nécessaire définition préalable des objectifs et la toute aussi nécessaire réappropriation du projet par les élèves ? Peut-on tout enseigner sous forme de projets pédagogiques ? Tout projet pédagogique donne-t-il du sens aux apprentissages ? 

Depuis plus de deux décennies à présent, la majorité des enseignantes et enseignants préparent leurs cours sous forme de séquence, sans savoir que cette pédagogie de séquence est en lien avec la pédagogie de projet. Alors que depuis les années 1980, les missions de l’école ne cessent d’augmenter et que le projet est sollicité à toutes les échelles, les mouvements éducatifs favorables aux pédagogies de projet ou ceux de l’éducation nouvelle trouvent de moins en moins d’adhérentes et adhérents. Il semble y avoir un contraste, voire un paradoxe, entre une demande institutionnelle et sociale de plus en plus forte pour des projets, et la réalité du terrain où les difficultés à faire émerger des projets semblent de plus en plus grandes, que ce soit par manque de moyens, empêchements, lassitude ou tout simplement incapacité à savoir au final ce qu’est un projet pédagogique, comment le mettre en œuvre et surtout pourquoi...

Afin de réfléchir à ces questions soulevées par la notion de projet en pédagogie, notamment au sein de l’école nouvelle, nous organisons à l’INSPE de Livry-Gargan (93) le 22 juin 2022, une journée d’étude et rencontres pédagogiques autour de ces thématiques. La journée sera organisée autour de plusieurs temps : 

- des communications  scientifiques d’environ 20/30 minutes

- une  table-ronde proposant un débat autour des thématiques de la journée.

- des ateliers pratiques d’environ 1h30 (présentation de projets et/ou mise en activité des participant-e-s)

Deux thématiques seront privilégiées à travers les conférences et la table ronde :

Qu’entend-on par projet pédagogique et pédagogie de projet ?

Il s’agira alors de revenir sur l’histoire de la pédagogie de projet et des exemples historiques de projets pédagogiques. Des définitions et typologies des projets éducatifs pourront nourrir la réflexion sur le sujet. On se demandera en particulier si en se généralisant et en s’institutionnalisant, la pédagogie de projet change de nature ou d’objectifs? Des approches comparatives avec d’autres pays seront bienvenues. Il conviendra de bien préciser les échelles des projets et les acteurs et actrices ou institutions de ces projets, les liens avec les programmes et les missions de l’école, sans oublier au final l’intérêt pour les élèves ou le public concerné par le projet.

Tensions autour du projet : par qui, pour qui et pourquoi ?

Les finalités et méthodologies du projet peuvent être antagonistes. Le projet vise-t-il à développer la coopération ou stimuler l’émulation, voire la concurrence entre des élèves ou des groupes scolaires ? L’intérêt poursuivi par l’équipe enseignante est-il celui de l’institution ou celui des élèves ? Quelle place la famille et les autres membres de la communauté éducative ont-ils dans les projets ? La pédagogie de projet est-elle émancipatrice - et  en quoi?  - ou contribue-t-elle à habituer les futurs citoyennes et citoyens aux normes dictées dans la société actuelle et le monde du travail ? Toutes ces questions pourront être abordées à travers une réflexion sur des projets pédagogiques menées.

En ce qui concerne les ateliers, toute proposition d’activités en lien avec des projets pédagogiques ou des pédagogies de projets seront les bienvenues.

Modalités de contribution

Vos propositions sont à adresser à :

  • Geneviève Guilpain : genevieve.guilpain@u-pec.fr  et
  • Olivier Chaïbi : olivier.chaibi@u-pec.fr

Si possible pour le 30 mars 2022.

En précisant s’il s’agit d’un atelier, une conférence ou une intervention en table-ronde et en spécifiant vos besoins matériels (frais de transport ou hébergement, salle, équipement ou matériel à mettre à votre disposition, etc.)

Comité d’organisation et scientifique

  • Geneviève Guilpain,
  • Anaïs Flores,
  • Nathalie Wajeman,
  • Christine Murat,
  • Angélique Bensayag,
  • Sandrine Bourret,
  • Annaig Oiry,
  • Vincent Legeay,
  • Olivier Chaïbi.

Places

  • INSPE, 54 av Jean Zay
    Livry-Gargan, France (93)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, March 30, 2022

Keywords

  • pédagogie de projet, projet pédagogique, école nouvelle

Contact(s)

  • Olivier Chaibi
    courriel : olivier [dot] chaibi [at] u-pec [dot] fr

Information source

  • Olivier Chaibi
    courriel : olivier [dot] chaibi [at] u-pec [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Pédagogies de projets, projets pédagogiques et éducation nouvelle : quels enjeux ? », Call for papers, Calenda, Published on Friday, March 04, 2022, https://doi.org/10.58079/18ev

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search