HomePas d’archives, pas d’histoire ? L’historien face à l'absence de sources

HomePas d’archives, pas d’histoire ? L’historien face à l'absence de sources

*  *  *

Published on Wednesday, March 16, 2022

Abstract

Première partie d’une série de manifestations consacrée au manque et au trop-plein de sources, cette journée d’études se propose d’étudier les enjeux du manque d’archives dans le cadre de la recherche historique. En effet, si la tendance historiographique est ces dernières décennies à l’élargissement et au croisement des champs d’études, cette problématique engendre de nombreuses interrogations sur notre manière de faire de l’histoire. Il s’agira d’observer la nature de ces manques et leurs origines (destructions, spoliations, absence de production, etc.) mais également les pratiques mises en œuvre par les historiens et les historiennes pour les combler.

Announcement

Cette journée d’études est organisée dans le cadre du Master Histoire, Civilisations et Patrimoine de l’Université de Picardie Jules Verne et a obtenu le label des Nocturnes de l'Histoire pour l'édition 2022.

Argumentaire

Première partie d’une série de manifestations consacrée au manque et au trop-plein de sources, cette journée d’études se propose d’étudier les enjeux du manque d’archives dans le cadre de la recherche historique. En effet, si la tendance historiographique est ces dernières décennies à l’élargissement et au croisement des champs d’études, cette problématique engendre de nombreuses interrogations sur notre manière de faire de l’histoire. Il s’agira d’observer la nature de ces manques et leurs origines (destructions, spoliations, absence de production, etc.) mais également les pratiques mises en œuvre par les historiens pour les combler. La contribution d'intervenants spécialistes des quatre grandes périodes (Antiquité, Moyen Âge, Temps modernes, époque contemporaine) et dans des champs variés (histoire politique, histoire sociale, archéologie, archivistique, etc.) permettra, par la mise en perspective, d’identifier d’éventuelles stratégies communes aux historiens pour pallier ce manque et écrire une histoire rigoureusement scientifique.

Informations pratiques

La journée d'études aura lieu le 30 mars 2022 de 9h30 à 17h à l'Université de Picardie Jules Verne, pôle Citadelle en Amphitéatre C005 ou en distanciel.

Il est nécessaire de s'inscrire pour suivre les interventions par le biais de : je.manque.archives@gmail.com

Programme

  • 9h30- 9h50 Accueil des participants
  • 9h50- 10h Ouverture de la journée d’études par Jérôme Buridant, directeur de l’UFR d’Histoire-Géographie (Université de Picardie Jules Verne)                                      
  • 10h-10h15 Introduction par les étudiants du Master Histoire, Civilisations et Patrimoine (Université de Picardie Jules Verne)

10h15-12h15 Les manques et destructions d’archives

Présidence : Marion Trévisi, maîtresse de conférences en histoire moderne (Université de Picardie Jules Verne)

  • 10h15-10h45  Maria Pia Donato, directrice de recherche (CNRS) : “Archives détruites, archives dépaysées, archives réinventées”
  • 10h45-11h15  Sophie Cœuré, professeure d’histoire contemporaine (Université Paris Cité) : “Archives manquantes du communisme (destructions, spoliations et secret) et réponses des historiens des années 1920 aux années 1980”
  • 11h15-11h45  Éric Roulet, professeur d’histoire moderne (Université Littoral – Côte d’Opale) : “Les documents perdus de la Compagnie des îles de l’Amérique (1626-1651)”
  • 11h45-12h15  Discussion

Pause déjeuner

13h30-15h Les pratiques historiennes face au manque d’archives

Présidence : Marie-Laurence Haack, professeure d’histoire ancienne (Université de Picardie  Jules Verne)

  • 13h30-14h Clément Sarrazanas, maître de conférences en histoire et archéologie   ancienne (Université de Picardie Jules Verne) : “Comment congédier Aphrodite sans la froisser ? Une esquisse d’histoire religieuse à partir des vestiges archéologiques des sanctuaires d’Olbia de Provence (IVe-Ier s. a.C.)”
  • 14h00-14h30  Emmanuelle Berthiaud, maîtresse de conférences en histoire moderne (Université de Picardie Jules Verne) : “Faire de l’histoire du corps et de la et de la maternité (XVIIe-XIXe siècles) : stratégies et méthodes de l’historien.ne face au manque de sources”
  • 14h30-15h00  Discussion

 Pause

15h15-16h45 : Le manque d’archives empêche-t-il de faire de l’histoire ?

Présidence : Marjolaine Boutet, maîtresse de conférences HDR en histoire contemporaine (Université de Picardie Jules Verne)

  • 15h15-15h45 Marie-Adélaïde Nielen, Conservatrice en chef du patrimoine (Archives nationales) : “Vive les faussaires ! Ou comment préserver des originaux mérovingiens grâce à la malhonnêteté de moines sans scrupules…”
  • 15h45-16h15 Axelle Espel, directrice du service (Archives municipales et communautaires d’Amiens) : Collecter les archives du XXIe siècle : un défi pour les archivistes, un enjeu pour les historiens
  • 16h15-16h45 Discussion
  • 16h45-17h Conclusions par Philippe Nivet, professeur d’histoire contemporaine (Université de Picardie Jules Verne)

Places

  • La Citadelle d'Amiens - Rue des Français Libres
    Amiens, France (80)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Wednesday, March 30, 2022

Keywords

  • archive, histoire

Contact(s)

  • d'organisation Comité
    courriel : technoscienceconference2024 [at] gmail [dot] com

Information source

  • d'organisation Comité
    courriel : technoscienceconference2024 [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Pas d’archives, pas d’histoire ? L’historien face à l'absence de sources », Study days, Calenda, Published on Wednesday, March 16, 2022, https://doi.org/10.58079/18iq

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search