HomeLittératie familiale et communautaire en milieu rural

HomeLittératie familiale et communautaire en milieu rural

*  *  *

Published on Thursday, March 31, 2022 by Elsa Zotian

Summary

L’objectif général du colloque est de mettre l’accent sur l’enjeu de l’éducation « pour tous » et l’accès des individus aux connaissances qui permettent d’évoluer dans la société. À ce propos, plusieurs communautés rurales font face à un défi important en matière de littératie et de développement socioéconomique. Les individus des milieux ruraux doivent souvent évoluer dans un contexte d’inégalité territoriale qui influence la réussite. Cet enjeu soulève également toute la question de l’accès à la culture et du capital culturel des personnes évoluant dans ce contexte. Ainsi, deux thématiques complémentaires appellent à la fois à analyser les situations éducatives de communautés rurales, au regard des compétences individuelles et collectives de ces communautés, et à agir à partir d’initiatives sociales, politiques et administratives des organisations concernées par l’enjeu de la littératie rurale, particulièrement en milieu dévitalisé.

Announcement

Argumentaire

L’objectif général du colloque est de mettre l’accent sur l’enjeu de l’éducation « pour tous » et l’accès des individus aux connaissances qui permettent d’évoluer dans la société (UNESCO, 2008). À ce propos, plusieurs communautés rurales font face à un défi important en matière de littératie et de développement socioéconomique (Gélineau et al, 2018). La littératie, dans sa dimension à la fois personnelle et collective, est définie comme « la capacité d’une personne, d’un milieu et d’une communauté comprendre et à communiquer langage sur différents supports pour participer activement à la société dans différents contextes » (Lacelle et al, 2016). Ainsi, des adultes qui présentent de faibles compétences en littératie « risquent de se voir piégés dans une situation où ils ne peuvent que rarement bénéficier de formation, et où leurs compétences [...] se détériorent avec le temps, ce qui les empêche encore davantage de participer à des activités d’apprentissage » (OCDE, 2013, p. 36, dans Desrosiers et al., 2015, p. 145). Comme le souligne Murat (2021), les individus des milieux ruraux doivent souvent évoluer dans un contexte d’inégalité territoriale qui influence la réussite. Cet enjeu soulève également toute la question de l’accès à la culture et du capital culturel des personnes évoluant dans ce contexte (De Varenne, 2017). Ainsi, deux thématiques complémentaires appellent à la fois à analyser les situations éducatives de communautés rurales, au regard des compétences individuelles et collectives de ces communautés, et à agir à partir d’initiatives sociales, politiques et administratives des organisations concernées par l’enjeu de la littératie rurale, particulièrement en milieu dévitalisé.

1. Développement culturel et littératie

La littératie est une notion qui est au centre du développement culturel, car ces deux éléments sont liés et leur complémentarité est nécessaire (Ouellet, 2022, Dumais, 2011). Bon nombre de recherches montrent les liens entre la proximité des espaces et des ressources avec les pratiques culturelles de la population (Dick et al., 2019 ; Saire, 2016) et la « reproduction des héritiers » témoignant des pratiques culturelles transmises d’une génération à l’autre (Bourdieu et Passeron, 1970; De Varennes, 2017). Les parents sont des vecteurs de cette transmission, notamment en ce qui a trait aux pratiques culturelles et à l’utilisation des infrastructures. Les lieux de culture sont en lien direct avec la littératie : une enquête montre comment le capital culturel est devenu une condition d’accès à la citoyenneté et au pouvoir (Bruneau et Renahy, 2012, cités dans Serre, 2012, p. 7).

2. Littératie en période estivale

Associée à la glissade de l’été ou recul estival, la littératie est confrontée à l’interruption de l’environnement scolaire lors de la période estivale (Alexander, Pitcock et Boulay, 2016). Les données de la littérature mettent en avant que 60 à 75 % des enfants sont touchés par ce phénomène de recul. Cela représente une perte de 1 à 2 mois, soit 17 à 28 % des acquis (Atteberry et McEachin 2021, Cooper et al 1996, Kuhfeld 2019). Pour contrer la perte d’apprentissage estivale, les études menées montrent que la tenue d’activités ludiques et « académiques » ciblant la littératie est un levier efficace (Davies et al 2015, Davies et al 2020, Alexander et al 2016, Nickow et al 2020). Actuellement, aucune recommandation claire n’est faite quant à l’organisation de ces actions. Cependant, certains critères, notamment l’accessibilité, la durée, la qualité des intervenants, la collaboration entre les différents partenaires, et surtout la notion de plaisir pour les enfants, semblent être des facteurs déterminant pour la réussite. Forts de ces informations, des actions ont été mises en place, ces dernières années, par différents acteurs gravitant autour des jeunes, dans le but d’atténuer les impacts négatifs du phénomène de la glissade de l’été. Dernièrement, le ministère de l’Éducation du Québec a identifié ce phénomène comme une des priorités de son plan de relance (MEQ, 2021, p. 12 ; Beaulieu, Dupuis-Brouillette, 2019). Dans ce contexte, il a mandaté les instances régionales de concertation pour la persévérance scolaire et la réussite éducative (IRC) pour soutenir et aider les acteurs locaux à déployer leurs projets.

Ces thèmes orientent l’organisation du colloque et mettent de l’avant des enjeux qui pourront être abordés lors des présentations.

Deux enjeux complémentaires : comprendre et intervenir

Un premier enjeu met d’abord l’accent sur le phénomène de la littératie et s’adresse aux chercheurs. Au départ, ce questionnement prend une forme relativement simple : Quelles sont les caractéristiques d’un milieu rural dévitalisé en matière de littératie ? L’objectif est donc de comprendre ce phénomène et de proposer des pistes d’action à partir de cas représentatifs de cette situation. Par exemple, il peut s’agir d’identifier puis de décrire des facteurs ou des conditions qui témoignent de la situation, et ce, en totalité ou en partie. Considérant la complexité du phénomène étudié, il apparaît possible de mettre à profit différents champs de recherche : éducation, sociologie, santé, arts, culture, développement régional, etc. (Ouellet, 2022).

Associée à la mise en place d’une innovation sociale ou d’un changement de pratiques, un second enjeu met l’accent sur le rôle des organismes communautaires et des acteurs du milieu. Pour les personnes impliquées, il s’agit de documenter un changement, présenter un cas, développer un type d’approche, etc. Par exemple, il est possible d’observer un changement en cours de réalisation ou de témoigner d’actions durables et structurantes lors de la réalisation d’un projet terminé. Il est également possible de montrer les impacts d’un tel changement. Les contributions proposées devraient donc permettre de mieux saisir comment interagissent différents facteurs et ainsi attirer l’attention sur les situations que vivent différentes communautés.

Des communications de différents champs de recherche sont attendues, dont celles issues de partenaires du milieu rural: chercheurs, représentants de municipalités, intervenants d’organismes communautaires, acteurs d’innovations sociales, etc.

Les interventions proposées peuvent porter sur l’un des différents aspects associés à la thématique du colloque :

  • Analyse des besoins et l’état des connaissances.; conception d’un projet en littératie / culture.
  • Mise sur pied des ressources (matérielles, humaines, administratives et légales).
  • Réalisation d’un projet et développement des partenariats.
  • Gestion des phases de réalisation, aménagements physiques et travaux.

Conditions de soumission

Les propositions de contribution sont à envoyées par courriel à l’adresse litteratie.ruralite@gmail.com

Date limite de dépôt d’une proposition : le 4 avril 2022

Vous devez également mentionner votre intérêt à contribuer à une revue scientifique (en vue de contribuer à numéro sur la même thématique). Un projet de numéro thématique est possible aux chercheurs qui veulent y rattacher une publication scientifique (à confirmer). Une entente avec une revue scientifique est possible sous condition de rassembler un nombre suffisant de contributeurs.

Acceptation des propositions et retour aux intervenants : le 11 avril 2022

Tenue du colloque : le 31 mai 2022 en mode présentiel au campus de Lévis (UQAR).

Responsables scientifiques

  • Sébastien Ouellet, professeur au département des sciences de l'éducation à l'UQAR
  • Marilyn Dupuis-Brouillet, professeure au département des sciences de l'éducation à l'UQAR
  • Jean-François Boutin, professeur au département des sciences de l'éducation à l'UQAR, campus de Lévis

Places

  • 1595, boulevard Alphonse-Desjardins
    Lévis, Canada (G6V 0A6)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Monday, April 04, 2022

Keywords

  • littératie, enseignement, ruralité, communautaire, recherche, éducation

Contact(s)

  • Sébastien Ouellet
    courriel : litteratie [dot] ruralite [at] gmail [dot] com

Information source

  • Sébastien Ouellet
    courriel : litteratie [dot] ruralite [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Littératie familiale et communautaire en milieu rural », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, March 31, 2022, https://calenda.org/981189

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search