HomeHabiter la scène

Calenda - The calendar for arts, humanities and social sciences

Habiter la scène

Représentations de la maison et imaginaires domestiques dans la création théâtrale contemporaine (textes et scènes)

*  *  *

Published on Thursday, March 24, 2022

Abstract

Organisée par le Centre d’étude des arts contemporains (CEAC, université de Lille, unité labellisée recherche 3587), cette journée d’étude propose d’interroger les représentations de l’espace domestique et ses imaginaires dans la création théâtrale d’aujourd’hui, tant du point de vue de ses explorations dramaturgiques que de ses expressions matérielles et visuelles.

Announcement

Argumentaire

Si, comme l’analyse Jean-Pierre Sarrazac dans Théâtres intimes[1], l’univers de la maison a pu être au cœur des enjeux de la modernité théâtrale à la fin du XIXe siècle par ses implications concrètes et métaphoriques, psychologiques et politiques (en particulier chez Ibsen et Tchekhov), il semble que cette matière se soit assez vite épuisée au profit de sujets extra-domestiques (le monde plutôt que le chez-soi, le corps plutôt que l’habitat). Mis à part quelques résurgences dans les années 1970 du côté d’un certain théâtre du quotidien (Kroetz, Deutsch, Vinaver…), ou plus tard dans l’œuvre de Jean-Luc Lagarce, cette désaffection paraît s’estomper depuis une quinzaine d’années et l’exploration de l’habitat connaître un regain d’intérêt en devenant le siège de nouveaux sujets et de nouvelles expérimentations formelles.

Un certain nombre de mises en scène récentes travaillent de cette manière un imaginaire visuel de la maison, jouant de codes scénographiques naturalistes ou inspirés du cinéma, pour les détourner ou les interroger, que l’on pense au provocateur foyer de cheminée qui trône au début du Passé de Julien Gosselin, aux appartements hyperréalistes de Milo Rau exposés en coupe dans Familie et Grief and Beauty, qui paraissent autant jouer de théories théâtrales du quatrième mur que de la référence au studio de tournage, ou encore aux maisonnettes de Tristesses d’Anne-Cécile Vandalem dans lesquelles le regard filmique vient s’introduire. D’autres mises en scène font au contraire le choix d’une représentation plus symbolique et/ou performative de la maison, comme Maison mère de Phia Ménard ou Affordable solution for better living de Steven Michel et Théo Mercier, où la maison ou son intérieur se (dé)construisent progressivement sur le plateau.

La maison comme « espace domestique » est aussi le cœur d’enjeux politiques qui ont récemment été remis au-devant de la scène[2]. Les théâtres féministes ont accordé une grande importance aux enjeux de pouvoir qui pouvaient s’y jouer et aux violences patriarcales qui y prennent place, perspectives qui se retrouvent dans divers textes et mises en scène contemporains, qui pourront nourrir la journée : chez Pauline Bureau (Modèles, Féminines), Magali Mougel (Suzy Storck), ou Pauline Peyrade (Poings)... D’autre part, la maison apparaît régulièrement « envahie » - ou du moins traversée - par l’extérieur et notamment par les flux numériques, dans des représentations qui tendent à refléter l’invasion de l’intimité par les assauts d’un monde néolibéral cherchant à abolir les frontières du privé et du public. Nous souhaitons donc interroger la remise en cause ou au contraire la réactivation de son statut de « refuge » pour celui ou celle qui l’habite. À cet égard, la figure de l’hikikomori, rencontrée à plusieurs reprises dans les écritures dramatiques contemporaines et sur les plateaux, pourra donner lieu à une réflexion spécifique.

Suite aux confinements successifs de 2020 et 2021 et à la fermeture des salles de spectacle vivant, se sont aussi réinventées des manières de faire théâtre chez soi ou de voir du théâtre depuis sa maison, notamment par le biais des technologies numériques. Cette journée souhaite envisager ainsi également les pratiques d’un théâtre « dans la maison », que l’on a pu dire « de chambre », « à domicile » ou « in situ ». Quelles pratiques s’inventent aujourd’hui dans des espaces domestiques restreints et dans quelle histoire contemporaine s’inscrivent ces pratiques ? Quels types de maisons sont investis par les performances théâtrales (de maisons ordinaires à des maisons muséales), quels espaces au sein de ces maisons, avec quelles contraintes et quelles restrictions ? Quel impact la crise sanitaire a-t-elle pu avoir sur ces formes ? Comment fait-on théâtre dans sa maison, dans le cadre de théâtres souvent autobiographiques, ou dans la maison des autres ?

Au-delà même de l’actualité particulièrement prégnante du sujet que les confinements nous ont fait expérimenter, notre époque est plus globalement traversée par les questionnements sur les manières de « faire-maison » (Emanuele Coccia[3]), que ce soit sur le plan des métamorphoses réelles ou symboliques des lieux et espaces domestiques, de leur usage ou de leur conception (notamment dans une perspective écologique) ou de leur partage. Nous proposons donc d’étudier comment les scènes et les écritures théâtrales se font l’écho de ces questionnements.

Modalités de soumission

Les communications dureront 25 minutes. Les propositions (comprenant titre, court résumé et notice bio-bibliographique) sont à envoyer avant le 15 juin 2022 à ulysse.caillon@univ-lille.fr et maxence.cambron@univ-lille.fr.

Les réponses aux proposant.e.s seront adressées début juillet.

La journée d’étude se tiendra le vendredi 21 octobre 2022 au Phénix, scène nationale de Valenciennes.

Comité d’organisation et de sélection

  • Ulysse Caillon (Docteur en Études théâtrales, ATER à l’Université de Lille)
  • Maxence Cambron (MCF en Études théâtrales à l’Université de Lille)

Notes

[1] SARRAZAC, Jean-Pierre, Théâtres intimes, Arles, Actes Sud, 1989.

[2] CHOLLET, Mona, Chez soi. Une odyssée de l’espace domestique, Paris, La Découverte, 2016.

[3] COCCIA, Emanuele, Philosophie de la maison. L’espace domestique et le bonheur, Paris, Payot & Rivages, 2021.

Subjects

Places

  • Université de Lille - Campus Pont-de-Bois - Rue du Barreau
    Villeneuve-d'Ascq, France (59491)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, June 15, 2022

Keywords

  • théâtre, dramaturgie, scénographie, maison, domestique

Contact(s)

  • Maxence Cambron
    courriel : maxence [dot] cambron [at] univ-lille [dot] fr
  • Ulysse Caillon
    courriel : ulysse [dot] caillon [at] univ-lille [dot] fr

Information source

  • Maxence Cambron
    courriel : maxence [dot] cambron [at] univ-lille [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Habiter la scène », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, March 24, 2022, https://doi.org/10.58079/18jf

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search