HomePasser à la postérité : contours et représentations des figures du passé

HomePasser à la postérité : contours et représentations des figures du passé

*  *  *

Published on Wednesday, March 30, 2022

Summary

Le premier volet de cette journée d’étude se centre sur les figures historiques passées à la postérité, encore célèbres de nos jours ou seulement renommées à une période précise de l’Histoire, et elle privilégie les approches historiques et littéraires. Pour saisir pleinement la notion de « figure », riche d’un point de vue sémantique, il faut la considérer dans son ensemble, pour ses actes, pour ce qui l’illustre, pour ce qu’elle a suscité dans nos esprits et pour ce que nous en avons gardé. Il s’agit donc de nous concentrer sur des figures du passé qui ont marqué les mémoires, si bien qu’elles sont passées à la postérité. Ces dernières peuvent appartenir à l’histoire locale ou nationale. La thématique est abordée sous l’angle suivant : comment l’image d’un personnage bien réel peut-elle évoluer au fil de la tradition historique et littéraire ?

Announcement

Argumentaire

Le premier volet de cette journée d’étude se centre sur les figures historiques passées à la postérité, encore célèbres de nos jours ou seulement renommées à une période précise de l’Histoire, et elle privilégie les approches historiques et littéraires. Pour saisir pleinement la notion de « figure », riche d’un point de vue sémantique, il faut la considérer dans son ensemble, pour ses actes, pour ce qui l’illustre, pour ce qu’elle a suscité dans nos esprits et pour ce que nous en avons gardé.

Il s’agit donc de nous concentrer sur des figures du passé qui ont marqué les mémoires, si bien qu’elles sont passées à la postérité. Ces dernières peuvent appartenir à l’histoire locale ou nationale. La thématique est abordée sous l’angle suivant : comment l’image d’un personnage bien réel peut-elle évoluer au fil de la tradition historique et littéraire ?

Les jeunes chercheurs interviendront sur cette question selon le type de figures du passé :

  • le premier type est le personnage historique de grande envergure qui a marqué une époque ou qui reste encore présent dans les esprits, tels Vercingétorix, Jeanne d’Arc ou Napoléon ;
  • le second type s’attache à une histoire plus locale qui s’est répandue au niveau national, tels Gilles de Rais, dit Barbe Bleue, les attaques imputées à la bête du Gévaudan, ou Landru et sa cheminée.

Programme

8h30 Accueil

8h45 Ouverture

9h00-10h30 – Session 1

  • 9h00 Yves Lekpaï Keipo (Université de Nantes – Université d’Abidjan), Philippe IV le Bel sur les pas de saint Louis : tentative d'un retour au passé glorieux et résonance de la singularité du monarque
  • 9h30 Hannelore Pierre (Université Bordeaux Montaigne), La figure d’Ausone dans le Bordeaux intellectuel du XVIe siècle
  • 10h00 Alexandre Ruelle (Cergy Paris Université), L’impossible passage à la postérité ? Représentations et mémoires de la maison de Savoie du XVIe siècle à nos jours10h30 Discussion

10h45 Pause

11h00-13h20 – Session 2

11h00 Claire Lorillard (CESM, Poitiers), L’histoire du roi Arthur dans le De casibus virorum illustrium (chap.VIII, 19) et dans sa traduction de 1409 enfrançais par Laurent de Premierfait : échos et réécritures d'une figure de légende

  • 11h30 Loïc L’Henoret (Université d’Artois), La « boule roulante » : Monseigneur, Grand Dauphin, dans les Mémoires de Saint-Simon
  • 12h00 Jonas Thobias Martini (Université de Haute Alsace – Université de Strasbourg), L’Avancement de la Recherche de Proust sur Figura de Auerbach
  • 12h30 Paméla Baës (Université du Littoral Côte d'Opale), L’Évangile selon Emmanuel Carrère

13h00 Discussion

13h20 Déjeuner

14h45-16h30 – Session 3

  • 14h45 Jean-François Morvan (Université de Rennes 2), Exhorter au nom du fondateur. Construction et usages des figures de François d’Assise dans les exhortations des frères mineurs observants de Hongrie à la fin du Moyen Âge
  • 15h15 Marine Bastide De Sousa (Université de Lille), De Paracelse, le théologue, à « Paracelse », le charlatan. Étude de l’évolution du mot « Paracelse » entre le XVIIe et XVIIIe siècles
  • 15h45 Raphaëlle Blin (Université Lumière Lyon 2 – Paris Nanterre), Se réapproprier la figure wagnérienne dans l’Allemagne contemporaine. Enjeux identitaires des représentations de Parsifal et Lohengrin

16h15 Discussion

16h30 Pause

16h45-17h55 – Session 4

  • 16h45 Amélie Goutaudier (Université Picardie Jules Verne), Les héros de l’Aéropostale vus par Saint Exupéry : de l’épopée au mythe
  • 17h15 Bryan Muller (Université de Montpellier Paul Valéry), La figure mythique du général de Gaulle : d’un symbole politique à une figure nationale

17h45 Discussion

17h55 Clôture de la journée

Places

  • Salle des Actes - Centre universitaire du Musée 34, Grande Rue
    Boulogne, France (62200)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, April 06, 2022

Attached files

Keywords

  • figures du passé, postérité, représentations, littérature, histoire, patrimoine, local, national

Contact(s)

  • Grace Baillet
    courriel : ulcogracebaillet [at] gmail [dot] com
  • Virginie Picot
    courriel : ulcovirginie [at] gmail [dot] com
  • Cécile Rault
    courriel : cecile-rault [at] laposte [dot] net

Information source

  • Grace Baillet
    courriel : ulcogracebaillet [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Passer à la postérité : contours et représentations des figures du passé », Study days, Calenda, Published on Wednesday, March 30, 2022, https://calenda.org/984649

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search