HomeFemmes et nature : espaces de l’intime

HomeFemmes et nature : espaces de l’intime

Femmes et nature : espaces de l’intime

Modèles, discours et réappropriations dans les littératures romanes

*  *  *

Published on Thursday, March 31, 2022

Abstract

La relation entre les femmes et la nature constitue en littérature un binôme marqué traditionnellement par les topoi, les stéréotypes et les archétypes offrant une représentation limitée de l’individualité féminine. La relation femmes-nature en littérature doit être prise en compte dans une perspective diachronique, et à travers deux regards, deux plumes : ceux des hommes de lettres et ceux des autrices, qui permettent de prendre en considération à la fois le plan de la représentation et le plan de l’expression d’une intimité féminine par les femmes. C’est cette recherche d’une représentation de l’intimité féminine en rapport avec les espaces naturels, ou sa dévalorisation ou négation, que cette journée souhaite interroger à travers l’étude des œuvres littéraires en langues romanes, au cours d’un horizon temporel qui va du Moyen Âge jusqu’à nos jours.

Announcement

Argumentaire

La relation entre les femmes et la nature constitue en littérature un binôme marqué traditionnellement par les topoi, les stéréotypes et les archétypes offrant une représentation limitée de l’individualité féminine. Cibles des désirs sexuels ou des interdictions sociales, les êtres féminins subissent une simplification du rappaort entre la construction du genre et la construction de l’espace, qui s’est souvent exprimée sous forme d’un dualisme homme = culture / femme = nature. La représentation littéraire des personnages féminins dans la nature ou liés étroitement à celle-ci nous interroge sur leur possible accord intime et donc sur l’expression de la vie intérieure des femmes, de leur existence la plus profonde dans les espaces naturels, propices à la solitude et non marqués par l’empreinte culturelle masculine qui caractérise l’espace urbain. Par ailleurs, la relation femmes-nature en littérature doit être prise en compte dans une perspective diachronique, et à travers deux regards, deux plumes : ceux des hommes de lettres et ceux des autrices, qui permettent de prendre en considération à la fois le plan de la représentation et le plan de l’expression d’une intimité féminine par les femmes. C’est cette recherche d’une représentation de l’intimité féminine en rapport avec les espaces naturels, ou sa dévalorisation ou négation, que cette journée souhaite interroger à travers l’étude des œuvres littéraires en langues romanes, au cours d’un horizon temporel qui va du Moyen Âge jusqu’à nos jours.

Informations pratiques

Journée sur site et en ligne à l'adresse :

meet.google.com/xav-shtm-dhg

Programme

Matinée

9h30-10h : Introduction de Jean-Pierre Jardin (directeur du LECEMO) et ouverture des travaux

Mattiné - Modérateur : Laurent Baggioni (Université Sorbonne Nouvelle)

Voix et voies de la nature

  • 10h-10h20 : Anne-Gaëlle Cuif (Université de Tours (CESR) -Università degli Studi di Torino) " 'E cantando e scegliendo fior dafiore' (Purg. XXVIII, 41) : figures féminines et transcendancesharmoniques dans la Divine Comédie"
  • 10h20-10h40 : Paula Pérez-Milan (Università degli Studi di Siena -Sorbonne Université) "Nature interlocutrice. L'intimité féminine etl'interaction avec la nature dans les cantigas de amigo"

10h40-11h : Discussion11h-11h20 : Pause

Enclos du féminin

  • 11h20-11h40 : Ismaïl El Jabri (Université Jean Moulin Lyon 3)"Le Jardin de l’Élysée : enclave féminine dans un domainemasculin (La Nouvelle Héloïse, quatrième partie, lettre XI)"
  • 11h40-12h : Prunelle Deleville (Université de Genève - CIHAM)"Franchir la porte du jardin secret. Le mythe de Pomone etVertumne dans l’Ovide moralisé"

12h-12h20 : Discussion

12h20-14h : Déjeûner

Après-midi

Modératrice : Anne-Isabelle François (Université SorbonneNouvelle)

Transformation et connaissance de soi

  • 14h-14h20 : Erica Ciccarella (Université Sorbonne Nouvelle)"L'espace domestique comme espace de connaissance ettransformation de la nature : les livres de secrets au XVIe siècle"
  • 14h20-14h40 : Agathe Rabat (Université Sorbonne Nouvelle)"Femme, nature et conscience : Teresa Uzeda dans L’Illusione deFederico de Roberto"

14h40-15h : Discussion15h-15h20 : Pause

Genre et sauvagerie

  • 15h20-15h40 : Claire David (Université de Tours)"Grandir en pleine nature. Sauvagerie et trouble des genres dansGarçon manqué de Nina Bouraoui"
  • 15h40-16h : Lucia Della Fontana (Sorbonne Université) "LauraPugno en territoire sauvage : une écrivaine écoféministe ?"

16h-16h30 : Discussion et clôture des travaux

Places

  • Maison de la Recherche Université Sorbonne Nouvelle - 4 rue des Irlandais
    Paris, France (75)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Saturday, April 16, 2022

Keywords

  • nature, femmes, littératures, représentations

Contact(s)

  • Giusi La Grotteria
    courriel : giusi [dot] lagrotteria [at] gmail [dot] com

Information source

  • Giusi La Grotteria
    courriel : giusi [dot] lagrotteria [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Femmes et nature : espaces de l’intime », Study days, Calenda, Published on Thursday, March 31, 2022, https://doi.org/10.58079/18lr

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search