HomeContrat postdoctoral dans les outils d’apprentissage profond en vision par ordinateur

HomeContrat postdoctoral dans les outils d’apprentissage profond en vision par ordinateur

*  *  *

Published on Friday, April 29, 2022 by Elsa Zotian

Summary

Le projet Eycon (Visual AI and Early Conflict Photography) réunit des chercheurs en sciences humaines, des experts techniques, des archivistes pour produire des recherches innovantes à la jonction de l'informatique, des études archivistiques et de l'histoire. L'objectif premier du projet est d'évaluer l'utilité de l'informatique pour visualiser, naviguer et analyser de grands corpus visuels, constitués par des photographies des conflits armés coloniaux, impériaux et internationaux jusqu'en 1918. Dans ce cadre, l’un des objectifs principaux du projet est l’analyse de la reproduction et de la circulation d’images entre archives, albums et périodiques, sous des formes différentes (négatifs, photographies, photogravures, gravures sur bois). Le ou la post-doctorant·e recruté·e sera amené·e à développer une solution de repérage de similarité et de doublons entre les images du corpus et de visualisation interactive des résultats. Cet outil devra également prendre en compte les légendes des images.

Announcement

L’Université Paris Lumières et le labex Les passés dans le présent recrutent un·e chercheur·se postdoctorant·e spécialisé·e dans les outils d’apprentissage profond en Vision par ordinateur dans le cadre du projet franco-britannique EYCON.

Présentation générale

La ComUE Université Paris Lumières

La ComUE Université Paris Lumières a été créée en 2014 (décret n°2014-1677 du 29 décembre 2014). Elle œuvre sur l’ensemble des disciplines de sciences humaines et sociales et s’intéresse aussi à d’autres domaines en sciences exactes ou du vivant (biologie, informatique, mathématiques, etc., en rapport notamment avec l’intelligence artificielle). La ComUE Université Paris Lumières porte un intérêt manifeste aux humanités numériques et s’inscrit dans la dynamique dite de « science ouverte ».

La ComUE Université Paris Lumières se compose de trois membres fondateurs : l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, l’Université Paris Nanterre et le CNRS. À ces membres s’ajoutent des établissements statutairement « associés » qui ont rejoint l’Université Paris Lumières par conventions de partenariat ; les voici : l’Académie Fratellini, les Archives Nationales, la Bibliothèque nationale deFrance, le Centre d’études, de documentation et d’information d’action sociale – CEDIAS-Musée Social, le Centre des Arts d’Enghien-les-Bains, le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou, l’École Nationale Supérieure Louis-Lumière, l’ETSUP école de travail social, l’Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés (INSHEA), l’Institut national de l’audiovisuel (INA), le Musée d’archéologie nationale (Saint-Germain-en-Laye), le Musée du Louvre, le Musée national de l’histoire de l’immigration – Palais de la Porte Dorée, la Maison des cultures du Monde, le Musée du Quai Branly – Jacques Chirac, le Pôle Sup’93 (école de formation des artistes).

Par sa composition, l’Université Paris Lumières aborde les dimensions muséales, patrimoniales et archivistiques de la société et de ses productions, particularité unique en France. Elle s’investit également dans la réflexion autour du travail social et de ses implications. Pour plus d’informations : www.u-plum.fr

Le labex « Les passés dans le présent »

Le labex « Les passés dans le présent » est un programme scientifique collaboratif, au long cours. Porté par l’université Paris Nanterre avec l’université Paris 8, le CNRS, l’université Paris Lumières (COMUE) et l’université Paris1 Panthéon Sorbonne, le labex Les passés dans le présent est fondé sur une pratique internationale, inter-institutionnelle et collaborative. Il fait de la professionnalisation des étudiants dans le secteur culturel (innovation numérique, patrimoine, prospective) et du soutien aux jeunes chercheurs une priorité.

Comment forger de nouvelles manières de porter son regard vers le passé et vers le futur, qui nous permettraient de faire face aux défis de notre temps ? La question émane des travaux du labex Les passés dans le présent, qui ont évolué, depuis 2012, vers une expertise scientifique reliant le passé, le présent et le futur. Son approche, ancrée dans les sciences humaines et sociales et les humanités numériques, s’enracine aussi dans les exceptionnelles collections et ressources documentaires des grandes institutions culturelles partenaires : BnF, Archives nationales, INA, musée du quai Branly-Jacques Chirac et musée d'Archéologie nationale. 

Portant un regard à la fois rétrospectif et prospectif sur les relations des sociétés à leur passé et leur futur, le labex Les passés dans le présent se constitue en un véritable pôle interdisciplinaire, qui appréhende toutes les époques, des plus anciennes aux plus contemporaines, de la Préhistoire au temps présent, et toutes les aires géographiques dans une perspective comparatiste et plurilingue. Pour découvrir le labex Les passés dans le présent : http://passes-present.eu

Le projet EyCon

Conduit sous la direction de Daniel Foliard, de Lise Jaillant et de Julien Schuh, au sein du Labex Les passés dans le présentle projet Eycon (Visual AI and Early Conflict Photography) réunit des chercheurs en sciences humaines, des experts techniques, des archivistes pour produire des recherches innovantes à la jonction de l'informatique, des études archivistiques et de l'histoire. L'objectif premier d'EyCon est d'évaluer l'utilité de l'informatique pour visualiser, naviguer et analyser de grands corpus visuels, constitués par des photographies des conflits armés coloniaux, impériaux et internationaux jusqu'en 1918.

Dans ce cadre, l’un des objectifs principaux du projet est l’analyse de la reproduction et de la circulation d’images entre archives, albums et périodiques, sous des formes différentes (négatifs, photographies, photogravures, gravures sur bois). Le ou la post-doctorant.e recruté.e sera amené.e à développer une solution de repérage de similarité et de doublons entre les images du corpus et de visualisation interactive des résultats. Cet outil devra également prendre en compte les légendes des images.

Les partenaires du projet EyCon sont l’Université Paris Nanterre (CSLF EA 1586, Centre des Sciences des Littératures en langue Française, MoDyCo UMR 7114 Modèles, Dynamiques, Corpus), Loughborough University (Royaume Uni), le Musée du Quai BranlyLa Contemporaine et la TGIR Huma-Num, l’Université Paris Cité, le Service Historique de la Défense, l’Imperial War Museum, la National Library of Scotland et la Wellcome Collection.

Missions

Au sein de l’équipe du projet Eycon, sous la responsabilité de Julien Schuh, le candidat ou la candidate est chargé.e du développement des outils, du traitement, de l’analyse et de l’archivage des données, du suivi des séminaires et du dialogue avec les équipes du Labex.

Dans le cadre de ses fonctions, il/elle assure les missions suivantes :

  • Développement et implémentation d’outils d’apprentissage profond :
  • Vectorisation d’images et de textes (légendes) ;
  • Comparaison et recherche de similarités et de doublons entre images (tensorflow similarity, CNN, SIFT, SURF) ;
  • Visualisation et classification (D3.js, UMAP) ;
  • Participation à l’animation du séminaire de recherche du projet et aux événements scientifiques ;
  • Rédaction de la documentation du projet et de notes de recherche sur le carnet du projet ;
  • Mise en ligne des données (outils, modèles, plateformes d’exploration) ;
  • Relation entre les équipes, les partenaires, les fournisseurs de service ;

Outre la mission sur laquelle le candidat ou la candidate aura été sélectionné.e, le chercheur postdoctorant ou la chercheuse postdoctorante prendra part aux activités générales du Labex (ateliers, séminaires). En relation avec la direction scientifique du projet, il ou elle contribuera notamment à l’organisation et à la réalisation d’actions de valorisation (ateliers, journées d’études, séminaires, enrichissement des supports de communication).

Conditions d'emploi et de rémunération

Le contrat est d’une durée de 12 mois.

Le lieu de travail est l'université de Paris Nanterre.

Les recrutements se font sous la forme d’un contrat à durée déterminée. Le candidat ou la candidate percevra une rémunération forfaitaire mensuelle brute, exclusive de toute rémunération accessoire, sur la base d’un temps plein, fixé en fonction de son niveau d’étude.

Le salaire brut minimum correspondant au statut de chercheur post-doctorant est fixé par arrêté (4 novembre 2021) : 2 271€ brut. Il pourra être réévalué en fonction de l’expérience professionnelle.

La fiche de poste est jointe à cette annonce.

Profil recherché

Le candidat ou la candidate doit être titulaire d’un Doctorat dans les domaines de l’ingénierie informatique, de l’ingénierie numérique ou des humanités numériques. 

Compétences requises

Le candidat ou la candidate dispose des connaissances, savoir-faire et aptitudes suivants :

  • maîtrise de logiciels d’apprentissage profond (Python, R, TensorFlow, Keras) ;
  • maîtrise des interfaces type JupyterLab ;
  • pratique des standards patrimoniaux (XML, METS, IIIF) ;
  • maîtrise du suivi de projets et du versionnage (Git-Hub, Zenodo) ;
  • autonomie, compétences relationnelles.

Et idéalement

  • maîtrise de logiciels de développement web dans le domaine patrimonial (Bases de Données relationnelles, API, wordpress).

Conditions de candidature

Le dossier de candidature complet devra être adressé, sous format numérique en un seul PDF, à l’adresse suivante : pasp-posdoc-EYCON@passes-present.eu

au plus tard le 16 mai 2022 à 17h00

Le dossier comprend :

  • un curriculum vitae et une liste de travaux/publications
  • le diplôme de doctorat;
  • le rapport de thèse (le cas échéant);
  • une lettre de motivation.

Calendrier

  • Publication de l’appel à candidatures : mercredi 20 avril 2022
  • Date limite de dépôt des candidatures : lundi 16 mai 2022 à 17h00 (horaire Paris)
  • Auditions : entre le 19 et le 24 mai 2022
  • Résultats : immédiats
  • Prise de poste : si possible, le 1er juin 2022

Places

  • Nanterre, France (92)

Date(s)

  • Monday, May 16, 2022

Keywords

  • apprentissage profond, intelligence artificielle, boîte à outils, humanités numériques

Contact(s)

  • Marina Egidi
    courriel : marina [dot] egidi [at] parisnanterre [dot] fr

Information source

  • Marina Egidi
    courriel : marina [dot] egidi [at] parisnanterre [dot] fr

To cite this announcement

« Contrat postdoctoral dans les outils d’apprentissage profond en vision par ordinateur », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Friday, April 29, 2022, https://calenda.org/991519

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search