HomeL’éloignement du pouvoir

HomeL’éloignement du pouvoir

L’éloignement du pouvoir

Approches historique, littéraire et anthropologique

*  *  *

Published on Monday, May 02, 2022 by Lucie Choupaut

Summary

Ce colloque propose de croiser deux champs de recherche classiques, rarement envisagés ensemble : l’histoire du voyage et l’histoire du pouvoir, de son maintien et de sa perte. Le colloque se propose d’étudier le lien entre éloignement et fragilisation (voire perte). Il s’agit d’envisager, sur la longue durée, les différentes constellations dans lesquelles l’éloignement dans l’espace (le déplacement) équivaut à une forme de déchéance du pouvoir (ou à une prise de distance volontaire par rapport à celui-ci).

Announcement

Limoges, le 26-27 janvier 2023 - FLSH, Université de Limoges

Argumentaire

Plusieurs situations sont dès lors susceptibles de se présenter. Des moments où l’éloignement coïncide avec une destitution, ce qui peut correspondre à une situation d’exil. Mais aussi des moments où l’éloignement volontaire du gouvernant peut s’assimiler à un acte d’abdication. C’est tantôt par épuisement, tantôt du fait de « voir son pouvoir s’éloigner », donc en raison de ce constat et pour se protéger, en attendant des jours meilleurs, que la décision peut être prise de partir, ou de chercher à partir. Le déplacement peut être alors conçu comme fuite, prise de distance destinée à se préserver ou à se refaire des forces sous l’effet d’une déchéance (et donc avec l’espoir d’un retour). On pourra enfin analyser des situations dans lesquelles partir, s’éloigner du lieu d’exercice du pouvoir peut répondre à une stratégie d’affirmation, de réaffirmation d’un pouvoir fragilisé. Cela se fait parfois en démultipliant les lieux de son exercice, à partir de villégiatures notamment. Le point de vue des gouvernés qui vivent l’éloignement physique de ceux qui les gouvernent tout comme celui des personnes dont les gouvernants se rapprochent quand ils quittent leur lieu normal de résidence pourront aussi être abordés.

Le déplacement du lieu du centre du pouvoir, la relation entre figure du gouvernant et lieu d’exercice, les tentations ou mises en pratique de formes d’abdication, les mises à l’écart du pouvoir par des opposants politiques jouant sur la pluralité de lieux qui incarnent potentiellement le pouvoir seront donc autant de manières d’aborder ce vaste sujet. S’éloigner de la pratique du pouvoir volontairement ou non, des lieux qui représentent celui-ci, gouverner en s’éloignant ou s’éloigner pour moins gouverner, voir son pouvoir s’éloigner sont autant de déclinaisons possibles de ce thème. Dans la diversité de ces cas, le voyage résulte toujours d’une contrainte et le pouvoir devient un danger poussant à quitter le lieu habituel d’exercice du pouvoir.

L’approche du sujet se veut ouverte à plusieurs champs disciplinaires comme l’histoire, la littérature, et les sciences sociales et l’on compte traiter cette question sur une longue période historique allant de l’Antiquité à la période contemporaine. L’ouverture vers le présent pourrait aussi permettre d’ouvrir un dialogue entre Histoire et Science politique.

Modalités de soumission

Merci d’adresser les propositions (d’environ 3000 signes, en anglais ou en français, accompagnées d’une fiche de présentation de l’auteur) à l’ensemble des membres du comité d’organisation

jusqu’au 15 septembre 2022.

Comité scientifique et d’organisation

  • Albrecht Burkardt, PR Histoire moderne, Université de Limoges (responsable), albrecht.burkardt@unilim.fr
  • Virginie Hollard, MCF, Histoire ancienne, Université de Lyon2, Hisoma (co-responsable), virginie.hollard@wanadoo.fr
  • Gilles Bertrand, PR Histoire moderne, Université Grenoble Alpes, Laboratoire Universitaire Histoire Cultures Italie Europe, gilles.bertrand@univ-grenoble-alpes.fr
  • François Brizay, PR Histoire moderne, Université de Poitiers, Criham, francois.brizay@univ-poitiers.fr
  • Stéphanie Guédon, MCF HdR, Histoire ancienne, Université de Limoges, Ehic, stephanie.guedon@unilim.fr
  • Odile Richard, MCF HdR, Lettres modernes, Université de Limoges, Ehic, odile.pauchet@unilim.fr

Organisation

Colloque international du Laboratoire Hisoma (Histoire et Sources des Mondes Antiques, Lyon), du Centre de recherche interdisciplinaire en Histoire, Histoire de l’art et Musicologie (Criham, Limoges-Poitiers) en collaboration avec le Laboratoire Universitaire Histoire Cultures Italie Europe (LUHCIE, Grenoble) et le laboratoire Espaces Humains et Interactions Culturelles (Ehic, Limoges)

Places

  • Université de Limoges
    Limoges, France (87)

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Thursday, September 15, 2022

Keywords

  • pratique, pouvoir, éloignement, déchéance politique, centre, périphérie

Contact(s)

  • Virginie Hollard
    courriel : virginie [dot] hollard [at] wanadoo [dot] fr

Information source

  • Virginie Hollard
    courriel : virginie [dot] hollard [at] wanadoo [dot] fr

To cite this announcement

« L’éloignement du pouvoir », Call for papers, Calenda, Published on Monday, May 02, 2022, https://calenda.org/991735

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search