HomeSauvegarde du patrimoine culinaire mauritanien

HomeSauvegarde du patrimoine culinaire mauritanien

*  *  *

Published on Tuesday, May 03, 2022 by Céline Guilleux

Summary

Parmi les aspects importants du patrimoine immatériel figurent les traditions culinaires que la plupart des pays tiennent à mettre en valeur et en font même un objet de fierté nationale. Depuis 2008, l’UNESCO inscrit chaque année des pratiques culinaires sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. C’est dans cette perspective que le couscous a été inscrit en 2020 sur cette liste, un dossier communément porté par la Mauritanie, la Tunisie, l’Algérie et le Maroc. Outre ce plat emblématique, le patrimoine alimentaire mauritanien, à l’image de la diversité culturelle du pays, offre des variétés d’une richesse inestimable. Comment sauvegarder et valoriser ce patrimoine menacé par la modernité et la mondialisation ? Comment se transmettent les savoirs-faires culinaires de génération en génération ? En quoi le patrimoine culinaire mauritanien dans son ensemble nous renseigne sur la diversité culturelle en Mauritanie ?

Announcement

Groupe de Recherche en littératures africaines, Université de Nouakchott Al Asriya

Agence nationale de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (ANRSI)

Argumentaire

La catégorie « Patrimoine culturel immatériel » a été créée par l’UNESCO en 2003 lors sa 32eme session à Paris. La notion de patrimoine culturel immatériel désigne, selon la Convention, « les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire - ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés - que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. Ce patrimoine culturel immatériel, transmis de génération en génération, est recréé en permanence par les communautés et groupes en fonction de leur milieu, de leur interaction avec la nature et de leur histoire, et leur procure un sentiment d’identité et de continuité, contribuant ainsi à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine »

Parmi les aspects importants du patrimoine immatériel figurent les traditions culinaires que la plupart des pays tiennent à mettre en valeur et en font même un objet de fierté nationale. Depuis 2008, l’UNESCO inscrit chaque année des pratiques culinaires sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. C’est dans cette perspective que le couscous a été inscrit en 2020 sur cette liste, un dossier  communément porté par la Mauritanie, la Tunisie, l’Algérie et le Maroc. Outre ce plat emblématique, le patrimoine alimentaire mauritanien, à l’image de la diversité culturelle du pays, offre des variétés d’une richesse inestimable.

  • Comment sauvegarder et valoriser ce patrimoine menacé par la modernité et la mondialisation ?
  • Comment se transmettent les savoirs-faires culinaires de génération en génération ?
  • En quoi le patrimoine culinaire mauritanien dans son ensemble nous renseigne sur la diversité culturelle en Mauritanie ?

Pour apporter des réponses à ces questions, le Groupe de Recherche en Littératures africaines (GRELAF, UNA) souhaite organiser une journée d’étude en partenariat avec l’Agence nationale de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (ANRSI), et des chercheurs de diverses disciplines et champs scientifiques, dont l’objectif  sera, dans une approche pluridisciplinaire, d’interroger cette richesse culinaire menacée de déperdition et d’oubli, de contribuer ainsi à sa sauvegarde et à sa valorisation.

Seront invités à cette manifestation aussi bien des universitaires que des PTF et des acteurs du secteur du tourisme pour sensibiliser tout le monde sur les innombrables potentialités que recèle cet aspect du patrimoine.

Plusieurs axes de réflexion seront privilégiés, sans qu’ils ne soient exhaustifs :

  • Terminologies gastronomique et scientifique des produits
  • Proverbes, expressions idiomatique, récits imaginaires et symboliques autour des plats
  • Identité culinaire et terroir
  • Sociologie de l’art culinaire….

La journée d’étude sera agrémentée d’un buffet découverte des préparations et ustensiles les plus typiques.

Modalités pratiques

La journée d’étude aura lieu le jeudi 08 décembre 2022 à l’Université de Nouakchott Al Aasriya. Les propositions de communication, attendues sont à envoyer à l’adresse grelafuna@gmail.com

avant le 20 septembre.

Comité scientifique

  • Aichetou Mohamed Abdellahi, Coordinatrice du projet SVPCM (UNA)
  • Mamadou Ould Dahmed, GRELAF (UNA)
  • Mbouh Seta Diagana, GRELAF (UNA)
  • Mamadou Diop, GRELAF (UNA)

Places

  • Av. du Roi Faiçal, Nouakchott, Mauritanie
    Nouakchott, Islamic Republic of Mauritania

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Tuesday, September 20, 2022

Keywords

  • patrimoine, culinaire, cuisine, Mauritanie, immatériel

Contact(s)

  • Ndiaye SARR
    courriel : ndiayebaidisarr [at] gmail [dot] com

Information source

  • Ndiaye SARR
    courriel : ndiayebaidisarr [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Sauvegarde du patrimoine culinaire mauritanien », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, May 03, 2022, https://calenda.org/991804

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search