HomeÉducation, numérique, cohésion sociale et politiques publiques

HomeÉducation, numérique, cohésion sociale et politiques publiques

Éducation, numérique, cohésion sociale et politiques publiques

Educación, tecnología digital, cohesión social y políticas públicas

*  *  *

Published on Monday, May 30, 2022

Abstract

Cette édition 2022 s’intitule “Éducation, numérique, cohésion sociale et politiques publiques”, et s’articulera autour de quatre tables rondes qui réuniront des spécialistes de la thématique, afin d’aborder depuis une perspective caribéenne, latino-américaine et européenne, les enjeux politiques, sociaux, économiques et de coopération entre les deux continents.

Announcement

Présentation

Dans le cadre de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes, l’Institut des Amériques annonce l’édition 2022 du colloque international, organisé en partenariat avec la Fondation Union Européenne – Amérique latine et Caraïbes (EU-LAC), l’Agence Française de Développement (AFD), et soutenu par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères (MEAE).

Les échanges se dérouleront en français, en espagnol et en anglais avec une traduction simultanée. 

8 juin 2022 : Palais du Luxembourg (15 rue de Vaugirard 75291) et 9 juin 2022 : AFD (3 Place Louis Armand 75012)

Argumentaire

De façon globale, l’année 2020 et 2021 auront irrémédiablement été marquées par la fermeture des établissements, à des degrés divers, pour limiter la propagation de la Covid-19. Dans le monde scolaire, universitaire, professionnel et économique, le tout numérique s’est majoritairement imposé sans transition, avec ses succès et ses échecs. Cet épisode qui a engendré une digitalisation des sociétés sans précédent marquera un cap technologique.

Le temps est venu de dresser un bilan d’étape pour transformer les difficultés d’hier en opportunités de demain. Face à cette nécessité, l’Institut des Amériques, la Fondation EU-LAC et l’Agence française de développement souhaitent apporter leur contribution dans le cadre de ses réflexions comparatistes, transaméricaines et transdisciplinaires lors de leur colloque annuel.

Au niveau éducatif et académique, l’accélération de l’enseignement à distance en Europe comme en Amérique latine a effectivement donné lieu à un renouveau des possibilités de coopérations scientifiques et au développement de partenariats entre institutions des deux régions. Plus globalement, la généralisation de l’utilisation du format webinaire, de colloques et d’organisation d’évènements en ligne laisse entrevoir de nouvelles dynamiques de collaboration, de dialogues et d’échanges scientifiques entre l’Europe et l’Amérique latine. A l’avenir, le numérique semble une voie incontournable pour renforcer les liens entre les deux régions. Cependant, si la digitalisation représente un outil d’influence indéniable, elle ne saurait être efficiente sans penser conjointement réduction des fractures, nouvelles modalités de régulation et d’évaluation, et positionnement économique dans un monde hautement concurrentiel.Dans ce contexte, le colloque proposera d’alimenter les débats lors de quatre ateliers. Chacun d’entre eux abordera la problématique des liens complexes et étroits entre éducation, numérique, cohésion sociale et politiques publiques : des enjeux de soft power guidant les politiques publiques aux défis de l’inclusion et des métiers de demain, sans oublier les facteurs économiques nécessaires au développement d’innovations. La synthèse de ces ateliers permettra d’apporter de la cohérence en croisant les réflexions engagées selon des regards multiples.

Programme

Mercredi 8 juin

Palais du Luxembourg, salle Médicis

10h30-11h Accueil

11h-11h45 Séance d’ouverture 

  • Yves Saint-Geours, Président de l’Institut des Amériques (IdA)
  • Jean-Francois Pactet, Directeur adjoint à la direction de la culture, de l’enseignement supérieur et de la recherche et du réseau (DGM/DCERR) au Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE)
  • Ernesto Jeger, Coordinateur de programmes pour le développement durable et les enjeux économiques, Fondation Europe – Amérique latine et Caraïbes (EU-LAC)
  • Marie Pierre Bourzai, Directrice du département Amérique latine à l'Agence française de développement (AFD)
  • Un.e représentant.e du Palais du Luxembourg
  • Emilie Remond (Chercheuse associée, Unité de Recherche TECHNE, Université de Poitiers)
  • Carlos Quenan (Professeur des Universités, IHEAL-Sorbonne Nouvelle, Vice-président de l’Institut des Amériques)

11h45-12h30 Conférence inaugurale

  • Sobhi Tawil, Directeur des perspectives et de la recherche en éducation à l'UNESCO

Ancien chercheur associé et professeur à l’Institut universitaire d'études du développement (IUED) - Université de Genève, M.Tawil a participé et coordonné de nombreux programmes tel que le Northern Policy Research Review and Advisory Network on Education and Training (NORRAG) et le programme de renforcement des capacités pour le développement du curriculum, Bureau international de l'UNESCO pour l'éducation.

14h-15h45 Table ronde 1 : l’éducation et les enjeux sociétaux de la transformation numérique

La crise vécue lors de la pandémie a mis en lumière la formation à distance, domaine jusqu’alors confidentiel. Elle est devenue un sujet largement médiatisé et un enjeu d’influence et de valorisation pour les pays : image de compétitivité, de flexibilité, de performance, d’innovation… Les modèles réussissant à s’exporter participent ainsi à renforcer leur attractivité et leur influence, tout en soulignant leur capacité d’innovations.

La formation à distance porte un projet d’avenir que les États doivent désormais inscrire dans les politiques publiques. Plus généralement, quel projet collectif le numérique éducatif peut-il porter ? Comment éviter l’imposition de modèles dominants et donc disposer de modèles adaptés et adaptables ? Dans quelle mesure la coopération entre l’Europe, l’Amérique latine et les Caraïbes peut-elle s’inscrire dans la définition d’un numérique éducatif performant et inclusif ?

Il s’agira d’abord de montrer dans quelle mesure les relations partenariales peuvent s’articuler aux intérêts diplomatiques, tout en analysant les freins et motivations participant aux réussites et aux échecs des projets. Dans ce cadre, il sera nécessaire de dresser un état des lieux des coopérations déjà existantes et des opportunités proposées à l’avenir : coalitions académiques (associations d’institutions des deux régions), participation à des programmes européens d’ampleur…

Coordination scientifique et discussion

  • Emilie Rémond, Chercheuse associée en sciences de l’information et de la communication et membre de l’unité de recherche TECHNÉ à l’Université de Poitiers

Intervenant·e·s

  • Martin Benavides, Maître de conférences au département des sciences sociales de l’Université pontificale catholique du Pérou, directeur d’Umbral, observatoire de l’enseignement supérieur du Consortium des Universités
  • Livia Eliasova, Géo-coordinatrice de la section Caraïbes, Direction Générale des partenariats internationaux à la Commission européenne
  • Sandra Kučina Softić, Directrice adjointe du centre informatique de l’Université de Zagreb, présidente du European Distance and E-Learning Network (EDEN)
  • Saulo Neiva, Directeur régional de l’Agence Universitaire de la Francophonie, région Caraïbe
  • Lynne Franjié, Professeure à l’Université de Lille, directrice du département d’évaluation des formations du Haut conseil de l’évaluation, de la recherche et de l’enseignement supérieur (Hcéres)

16h-17h45 Table ronde 2 : Politiques du numérique éducatif et enjeux économiques et technologiques

La crise vécue a accéléré les processus d’industrialisation de l’éducation, en développant notamment le secteur des edtech. De nombreux outils issus du monde industriel sont ainsi venus en renfort des plateformes d’apprentissage proposées par les établissements publics.

Dans cette nouvelle configuration, les géants du web (en particulier les GAFAM) se “taillent la part du lion” et interrogent sur les capacités du secteur public à répondre. Ainsi les relations partenariales sont-elles désormais à penser à diverses échelles : entre établissements de part et d’autre des océans, mais également entre public et privé, en interrogeant le rôle de la recherche dans le transfert de technologie. Dès lors, de nouvelles problématiques surgissent : préservation d’un accès équitable à l’éducation tout en favorisant l’innovation technologique, co-développement d’outils dans des environnements contraints, définition du positionnement des établissements publics face à l’offre privée …

Par ailleurs, le développement des technologies laisse entrevoir un avenir prometteur : du robot permettant à un étudiant malade de participer à un cours en présentiel aux possibilités de personnalisation des parcours d’apprentissage grâce à l’intelligence artificielle, l’innovation peut être mise au service d’une éducation inclusive et performante. Dans quelle mesure les collaborations entre Europe, Amérique latine et Caraïbes favoriseraient le développement de dispositifs innovants et hautement concurrentiels ? Comment garantir la qualité pédagogique des dispositifs afin de proposer une offre pertinente, à valeur ajoutée ? Ces questions se trouvent au cœur des problématiques soulevées par le continuum formation-recherche-innovation. Elles invitent à imaginer et éclairer les relations dans le cadre de la Recherche-Développement.

Coordination scientifique et discussion

  • Carlos Quenan, Économiste, professeur à l’IHEAL (Sorbonne Nouvelle) et Vice-président de l’Institut des Amériques

Intervenant·e·s

  • Cristina Cabutto, Analyste des politiques publiques pour l’Amérique latine et les Caraïbes, Centre de développement de l’OCDE
  • Maximiliano Alonso, Directeur de la section Argentine et Colombie à la Banque centraméricaine d’Intégration Économique (BCIE)
  • Federica Minichiello, Directrice du Laboratoire d'innovation et de ressources en éducation (LIRE) de France Éducation international
  • Colin de la Higuera, Titulaire de la Chaire Unesco RELIA « Ressources Éducatives Libres et Intelligence Artificielle » à l’Université de Nantes
  • Jean-François Cerisier, Directeur de l’unité de recherche TECHNÉ à l’Université de Poitiers

9 juin 2022 

Agence Française de Développement, Auditorium Mistral

13h30-14h : accueil

14h-15h45 : Table ronde 3 L’éducation au service du numérique : pour une éducation citoyenne, en prise avec de nouveaux besoins socio-économiques

L’école et le monde académique se doivent de former à des usages citoyens et responsables du numérique, tout en adaptant leurs offres de formation au monde de demain. Ainsi, des usages déviants du numérique, comme le cyber harcèlement ou la diffusion massive de fake news, peuvent impacter négativement les relations sociales. L’éducation doit s’emparer de ces questions : quelles politiques éducatives envisager pour intégrer de façon efficace la question de la formation aux usages du numérique dans les parcours de formation ? Plus concrètement, de quels outils disposent les éducateurs pour contrer les incivilités sur le net ?

Par ailleurs, la digitalisation de la société invite à s’interroger sur les nouveaux métiers du digital et, par voie de conséquence, sur les évolutions des formations pour répondre à ces nouveaux besoins de professionnalisation : quelles formations pilotes existent déjà ? Comment adapter les formations existantes à de nouveaux enjeux ? Comment s’assurer de la réactivité des systèmes éducatifs face à une évolution rapide de l’économie ? Quelle place envisager aux formations privées ? Enfin, à quelles conditions les formations aux métiers du digital peuvent-elles s’exporter ?

Coordination scientifique et discussion

  • Divina Frau-Meigs, Professeure à l’Université Sorbonne Nouvelle, titulaire de la Chaire UNESCO Savoir Devenir

Intervenant·e·s

  • Armando Barriguete, Directeur général de la politique éducative, bonnes pratiques et de la coopération, Ministère de l’Éducation publique, Mexique [participation à distance]
  • Bérengère Stassin, Maîtresse de conférences à l’Université de Lorraine et membre du CREM
  • Iván Enrique Ramos Calderón, Conseiller au Consejo Nacional de Acreditación de Colombia
  • Cristine Gusmão, Professeure associée à l’Universidade Federal de Pernambuco, coordinatrice du projet SABER technologies (UFPE)
  • Jeannette Escudero, Directrice exécutive de Talento Digital para Chile

16h00-17h45 Table ronde 4 Digitalisation et pratiques inclusives : les enjeux de la réduction des fractures

La crise sanitaire a fait apparaître de nouvelles interrogations quant à la poursuite équitable de l’apprentissage, en particulier pour l’accès à l’éducation et aux ressources numériques. Les écarts importants existent entre les pays et à l’intérieur de ceux-ci. Ainsi, depuis le début de la pandémie, les établissements scolaires des pays européens ont fermé entre 12 et 46 semaines tandis que ceux d’Amérique Latine et des Caraïbes ont connu entre 15 et 73 semaines de fermeture, (Global monitoring of school closures, UNESCO. Par ailleurs, les solutions apportées par l’enseignement à distance et en ligne se sont révélées contre-productives pour l’enseignement des filles dans certains contextes socio-culturels (UNESCO, 2021). La question d’un accès à l’éducation équitable et inclusif se trouve donc posée en des termes renouvelés et vivaces. Les Ressources Éducatives Libres (REL) représentent par exemple une alternative pertinente et rationnelle pour relever les défis de la démocratisation de l’éducation et de l’inclusion sociale. De la même manière, des innovations déjà existantes pourraient être exploitées pour inventer des dispositifs éducatifs novateurs et compétitifs. Enfin, les investissements engages par les États lors de cette crise doivent désormais être exploités afin « de créer des systèmes résilients capables de résister à l’impact des crises futures. Les pays à revenu faible, en particulier, doivent recevoir le soutien dont ils ont besoin pour le faire également » (ibid.), ce qui suppose l’établissement de relations partenariales entre pays des Nords et des Suds.

L’omniprésence du numérique et son développement invitent donc à s’interroger sur l’inclusion numérique, mais également sur le rôle joué par l’éducation pour favoriser cette inclusion. En présence d’inégalités des systèmes éducatifs tout autant que d’infrastructures, nul projet commun viable et pérenne. Ainsi, de quelles manières les collaborations EU-LAC peuvent-elles participer à la réduction de la fracture numérique, tout en favorisant des dispositifs inclusifs et innovants ?

Coordination scientifique et discussion

  • Alfonso Martinez Saenz, Chargé de projet pour la section genre, protection sociale et emploi, EUROsociAL+

Intervenant·e·s

  • Ana Lúcia Gazzola, Professeure émérite à l’Université Fédérale de Minais Gerais et ancienne directrice de l’IESALC-UNESCO [participation à distance]
  • Paula Cubillos Celis, Docteure en Sociologie, responsable de projets à la division éducation, formation et emploi de l’Agence française de développement
  • Leandro Folgar, Président du Plan Ceibal
  • Luc Massou, Professeur des Universités (Université de Lorraine) et conseiller scientifique et pédagogique (DGESIP, MESRI)
  • Luis Eliecer Cadenas Marin, Directeur exécutif de Redclara

17h45-18h15 : Conclusions des coordinateurs scientifiques

Inscriptions

Gratuit sur inscription obligatoire à cette adresse

Places

  • auditorium Mistral - Agence Française de Développement, 3 place Louis Armand
    Paris, France (75012)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, June 08, 2022
  • Thursday, June 09, 2022

Keywords

  • Amériques, Europe, éducation, numérique, politique publique, cohésion sociale

Contact(s)

  • Virginie Aron
    courriel : cooperation [at] institutdesameriques [dot] fr

Information source

  • Emilie REMOND
    courriel : emilie [dot] remond [at] univ-poitiers [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Éducation, numérique, cohésion sociale et politiques publiques », Conference, symposium, Calenda, Published on Monday, May 30, 2022, https://doi.org/10.58079/18xf

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search