HomeLes langues comme objets migrateurs

HomeLes langues comme objets migrateurs

Les langues comme objets migrateurs

Performance et performativité en langues et en langages en contextes éducatifs autour de l'oeuvre de Marianne Mispelaëre

*  *  *

Published on Wednesday, May 25, 2022

Abstract

Réunies de février à mai 2022, dans le cadre du séminaire doctoral « Tensions et résistances dans les pratiques de recherche et de création en contexte plurilingue et interculturel » des chercheuses du laboratoire Didactique des langues, des textes et des cultures (DILTEC – EA2288 et CNRS – LPL, UMR 7309) nouent un dialogue interdisciplinaire entre l’approche artistique de Marianne Mispelaëre et leurs propres travaux, sur la place et le rôle des processus de création et de l’expérience esthétique dans les apprentissages langagiers. Dans le cadre de l’exposition « Objets migrateurs » se tenant à Marseille (Vieille Charité), elles présentent le résultat de ces croisements de perspectives entre création, intervention et éducation valorisant le plurilinguisme. Elles soulèveront les enjeux à la fois scientifiques et sociaux d’œuvres collaboratives et mettront en débat ces propositions éducatives avec l’artiste, la médiatrice culturelle, les enseignantes de lettres, les élèves, les parents d’élèves et les équipes pédagogiques.

Announcement

Présentation

Réunies de février à mai 2022, dans le cadre du séminaire doctoral « Tensions et résistances dans les pratiques de recherche et de création en contexte plurilingue et interculturel » dirigé à l’Université Sorbonne Nouvelle par Muriel Molinié et co-animé avec Anne-Sophie Cayet (Université d’Aix- Marseille, SUFLE), des chercheuses (DILTEC – EA2288 et CNRS – LPL, UMR 7309) nouent un dialogue interdisciplinaire entre l’approche artistique de Marianne Mispelaëre et leurs propres travaux, sur la place et le rôle des processus de création et de l’expérience esthétique dans les apprentissages langagiers. Plus largement, elles engagent une réflexion sur les questions de performances et de performativité au travers des langues et des langages en contexte d’éducation plurilingue et interculturelle.

Le 10 juin 2022, dans le cadre de l’exposition « Objets migrateurs » (Marseille, Vieille Charité), elles présentent le résultat de ces croisements de perspectives entre création, intervention et éducation valorisant le plurilinguisme. Elles soulèveront les enjeux à la fois scientifiques et sociaux d’œuvres collaboratives dans lesquelles, « chaque langue est elle-même une performance différente, un filet qui ramène d’autres poissons, et construit autrement le monde » (Cassin, 2016). Elles mettront en débat ces propositions éducatives avec l’artiste, la médiatrice culturelle, les enseignantes de lettres, les élèves, les parents d’élèves et les équipes pédagogiques.

Cette journée d’étude lance le réseau de recherches Plurilinguisme, Arts, Didactique et Sociétés (PArDIS !), émergeant au sein du laboratoire de Didactique des Langues, des Textes et des Cultures (DILTEC – EA2288) dans des partenariats qui, depuis 2018, donnent une place centrale aux mises en relation entre plurilinguisme, narrations artistiques et littérature (Anne Godard), danse (Nathalie Borgé), créations plurilittératiées (Muriel Molinié, Danièle Moore, etc.), philosophie (Anne-Sophie Cayet) afin de rendre visible l’expérience plurilingue et interculturelle des acteurs, au cœur même de la Cité. Les créations et productions d’élèves, d’étudiants ou encore d’enseignants en formation sont centrales dans ces actions. Elles le sont d’autant plus dans les ateliers menés par l’artiste contemporaine Marianne Mispelaëre, sur la question « des langues comme objets migrateurs », auprès d’adolescents plurilingues de l’Académie d’Aix-Marseille.

Ces ateliers répondent à une commande « Nouveaux commanditaires » confiée depuis 2020 à Marianne Mispelaëre, l’association thankyouforcoming assurant la médiation-production. Le dispositif Nouveaux commanditaires, initié depuis 1990 par la Fondation de France, permet à des citoyennes et citoyens confrontés à des enjeux de société ou de développement d’un territoire d’associer des artistes contemporains à leurs préoccupations en leur passant commande d’une œuvre. Celle qui nous intéresse ici a été réalisée en partenariat avec l’Académie d’Aix-Marseille, dans le cadre du grand réseau académique Marseille Vieux Port et de la politique académique de l’Éducation Prioritaire. Elle est soutenue par la Fondation de France, la Fondation Carasso, la Fondation des Artistes et le Fonds Régional d’Art Contemporain de Marseille (FRAC PACA).

À Marseille, un groupe de travail composé, entre autres, d’enseignantes de lettres de différents établissements scolaires (collège, lycées) accueillant des classes caractérisées par la multiplicité et la diversité des langues et des cultures, se trouvait déjà réuni autour de différents projets portés par l’académicienne philosophe, philologue et helléniste, Barbara Cassin, également co-directrice de l’association des Maisons de la Sagesse – Traduire. Ces projets (culturels, artistiques, sociaux, pédagogiques) s’emparent des questions de traduction, de multilinguisme et de diversité culturelle, dans une perspective de savoir faire avec les différences, allant contre toute prétention universaliste de la langue. En 2020, ces enseignantes, des élèves, des parents d’élèves et une didacticienne (Anne-Sophie Cayet) ont activé le dispositif « Nouveaux commanditaires » avec le soutien de Barbara Cassin, afin de créer ensemble une démarche d’attention aux 40 langues parlées par les élèves, envisagées comme objets migrateurs, à la traduction comme enjeu politique, à l’interprétation, l’exil, l’hospitalité et la transmission. Les notions de fluidité, de métaphore et de métamorphose viennent alimenter cette réflexion collective.

Au-delà des impératifs normatifs du système académique et des injonctions sociétales à l’intégration, les commanditaires ont souhaité inciter les enfants à prendre la main sur la dynamique de transmission/apprentissage, à s’inscrire dans l’échange, la circulation, le partage, la médiation.

En mars 2020, la commande « Nouveaux commanditaires » est confiée à Marianne Mispelaëre. S’adaptant avec agilité et inventivité à la situation sanitaire (confinements, éloignement, protocoles scolaires successifs, etc.), l’artiste a développé son travail avec les élèves en s’appuyant sur de multiples ateliers en contexte scolaire, à la croisée de plusieurs disciplines (langues, histoire, arts, sciences). Le protocole artistique réalisé en 2020-2022 en réponse à la commande initiale ainsi qu’un ensemble d’œuvres créées dans ce contexte, seront au cœur de l’exposition « Objets migrateurs » co-curatée par Barbara Cassin et Muriel Garsson au Centre de la Vieille Charité, à Marseille, d’avril à octobre 2022.

Programme

Vendredi 10 juin 2022

  • 9h - 9h15 Ouverture de la Journée, par Barbara Cassin

L’expérience de création « les langues comme objets migrateurs ». Synthèse, film et perspectives.

  • 9h15 - 9h30 De la demande à la commande : genèse et ajustements créatifs, Claire Migraine (thankyouforcoming – médiatrice Nouveaux Commanditaires)
  • 9h30 - 9h45 1ère Projection du film réalisé par Marianne Mispelaëre: Un œil sur ta langue

A voir aussi dans le cadre de l’exposition « Objets migrateurs », Musée de la Vieille Charité, (8 avril-15 octobre 2022).

  • 9h45 - 10h30 Présentation des œuvres par l’artiste Marianne Mispelaëre

10h30 - 10h45 Pause

Les langues comme objets migrateurs : retours réflexifs de l’équipe éducative

Avec Odile Aubert, (IA-IPR, Inspectrice académique-inspectrice pédagogique régionale de Lettres), Claire Gachet, Principale du Collège Vieux Port, les enseignantes (Sabine Bodet Faravel, Eva Barone, Séverine Goettelmann, Catherine Vignerie, Yasmina Gombra, Estelle Gust, Christelle Neuillet, Noémie Esseul) et les élèves (Collège Vieux Port, Lycées Victor Hugo et René Caillé) et Marianne Mispelaëre.

  • Estelle Gust: Apports du projet en contexte scolaire plurilingue, auprès d’élèves majoritairement non allophones
  • 12h-12h30 Géraldine Gourbe, critique d’art, « Complexifier l’universel» (Barbara Cassin) au regard des pratiques et des expériences du côtoiement chez l’artiste Marianne Mispelaëre

Animation : Muriel Molinié et Anne-Sophie Cayet

12h30 - 13h30 Pause

13h30 - 17h

Plurilinguisme, art, didactique et sociétés

Des chercheures-intervenantes et formatrices dans le champ de l’éducation plurilingue, présentent leurs travaux et dialoguent avec l’artiste et les professionnels de l’Éducation Nationale.

Animation : Claire Migraine et Marianne Mispelaëre

  • 13h30 - 14h15 La performance comme acte de reliance, Sandrine Eschenauer (LPL, AMU) & Nathalie Borgé (Diltec, USN)

14h15 - 14h30 Discussion

  • 14h30 - 15h15 Lire, écrire, figurer (entre) les langues, Anne Godard (Diltec, USN) et Isabelle Cros (LPL, AMU)

15h15 - 15h30 Discussion

15h30 - 15h45 Pause

  • 15h45 - 16h30 Performer des mots en langues et en langages en classe de FLE/S, Anne-Sophie Cayet (Diltec, USN / Sufle, AMU), La création autobiographique comme mise en œuvre de soi plurilingue, Muriel Molinié (Diltec, USN)

16h30 - 16h45 Discussion

  • 16h45 - 17h Clôture : Sophie Deshayes (Musées de Marseille), Muriel Molinié, Anne-Sophie Cayet et Marianne Mispelaëre.

17h - 17h30 Pause

17h30 - 19h15

2e projection et rencontres

  • 17h30 - 18h15 2e Projection du film réalisé par Marianne Mispelaëre: Un œil sur ta langue.

A voir aussi dans le cadre de l’exposition « Objets migrateurs », Musée de la Vieille Charité, (8 avril-15 octobre 2022).

  • 18h15 - 19h15 Rencontre avec les Fondations (Fondation de France, Fondation Carasso et Fondation des artistes)
  • 19h15 - 20h30 Temps convivial dans la cour de la Vieille Charité.

Samedi 11 juin 2022

Cour du Centre de la Vieille Charité

11h-13h Symposium Mise en œuvre du Réseau PArDIS !

Muriel Molinié & Anne-Sophie Cayet (EA2288 DILTEC) avec Elatiana Razafimandimbimanana (Université de Toulouse 2), Nathalie Auger (Paul Valery, Montpellier), Véronique Fillol (ERALO, Nouvelle Calédonie), Nathalie Borgé (USN-DILTEC), Sandrine Eschenauer, (LPL-AMU) et les doctorants (USN, EA2288-ED 622) Xiaolong Ma, Perrine Chambon, Jade Tognet, Eric Navé, etc.)

Coordination scientifique

Muriel Molinié et Anne-Sophie Cayet Sorbonne Nouvelle, EA2288, DILTEC autour de l’œuvre de Marianne Mispelaëre dans le cadre de l’action “Nouveaux commanditaires”

Contact

anne-sophie.cayet@sorbonne-nouvelle.fr & muriel.molinie@sorbonne-nouvelle.fr

Places

  • Cinéma Le Miroir - Centre de la Vieille Charité
    Marseille, France (13)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Friday, June 10, 2022
  • Saturday, June 11, 2022

Keywords

  • plurilinguisme, art, didactique, société, interculturel, translanguaging, historicité

Contact(s)

  • Anne-Sophie cayet
    courriel : anne-sophie [dot] CAYET [at] univ-amu [dot] fr
  • Claire Migraine
    courriel : nouveauxcommanditaires06 [at] gmail [dot] com
  • Marianne Mispelaëre
    courriel : marianne [dot] mispelaere [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • muriel molinié
    courriel : muriel [dot] molinie [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les langues comme objets migrateurs », Study days, Calenda, Published on Wednesday, May 25, 2022, https://doi.org/10.58079/18zg

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search