Calendrier

À la Une

  • 22/06/2018

    L’association propose un nouveau rassemblement, autour de « Ce que les évolutions des financements font à la recherche » les 25 et 26 octobre 2018 à Metz. Il ouvre ainsi le débat sur tous les modes de financement dans la recherche et approfondit les discussions à propos de leurs impacts sur les pratiques des chercheurs, quelle que soit leur expérience.

    Lire la suite
  • 19/06/2018

    Le Centre universitaire de recherches sur l'action publique et le politique (CURAPP-ESS), dans le cadre des activités de son axe transversal « Genre » organise une journée de discussions-controverses autour du dernier ouvrage de Michel Bozon intitulé Pratique de l’amour. Le plaisir et l’inquiétude (2016, Paris, Payot). Directeur de recherche à l’Institut national des études démographiques, spécialiste de la formation des couples et de la sexualité, Michel Bozon a dirigé de grandes enquêtes nationales qui font référence. L’ouvrage au centre des débats est l’aboutissement de trente années de résultats de recherche et formule une proposition théorique forte : « la remise de soi » et l’emprise sur l’autre sont au cœur du rapport de pouvoir dans le couple.

    Lire la suite
  • 15/07/2018

    Les arrière-pays montagneux et forestiers méditerranéens, lieux d’ancrage de petites paysanneries (PP) séculaires aux marges des centres du pouvoir, ont historiquement constitué des lieux de refuge pour les populations chassées des plaines. De nos jours, les petites paysanneries montagnardes et forestières, plus composites et de plus en plus intégrées aux entités nationales, souffrent, paradoxalement, de l’excentricité géographique et de la marginalité économique et sociale. Or, au-delà de la diversité des milieux physiques, culturels et des rapports tissés avec les avant-pays urbanisés, ces mêmes sociétés développent des pratiques adaptatives fondées sur des logiques spécifiques qui restent malgré tout exposées à des risques et à des incertitudes multiformes, que la politique publique n’arrive pas à endiguer.

    Lire la suite
  • 21/06/2018

    In this workshop, we will address the medicalisation of the end of life through a social sciences lens. We are interested both in zooming in on the social and moral dynamics taking place at the bedside, and taking a broader view of institutional and political frameworks. We invite contributions based on empirical data that explore the occasionally contradictory and paradoxical systems, practices, and politics in the medicalisation of death and dying.

    Lire la suite
  • 08/07/2018

    Originelle alternance, la nuit est longtemps restée une dimension oubliée, une terra incognita, un finis-terre, un espace-temps peu investi par les activités humaines, une frontière à explorer, une dimension oubliée livrée aux peurs et aux fantasmes. Elle a inspiré les poètes en quête de liberté, servi de refuge aux malfaiteurs et inquiété le pouvoir qui a souvent cherché à la contrôler. Période d’obscurité symbolisée par le couvre-feu, l’arrêt de toute activité et la fermeture des portes de la cité, la nuit fut longtemps considérée comme le temps du repos social et du repli sur la sphère privée. Édiles, aménageurs, gestionnaires ont souvent abordé les villes et les territoires comme s’ils ne fonctionnaient que seize heures sur vingt-quatre. Rares sont les chercheurs qui ont trouvé le sujet digne d’intérêt et plus rares encore sont ceux qui l’ont abordé comme un « objet géographique ».

    Lire la suite
  • 22/06/2018

    Du 17 au 19 janvier 2019, le Pôle informatique de recherche et d'enseignement en histoire (Pireh) – université Paris 1 organisera à la Sorbonne un colloque international consacré aux rapports entre histoire, langue et textométrie. L'objectif de cet évènement est de voir comment les historien·nes se sont approprié·es les méthodes informatiques et statistiques, qualitatives ou quantitatives, d'analyse des textes, quelles sont les nouvelles techniques qu'il peuvent mobiliser dans ce sens, et comment elles peuvent s'inscrire dans une démarche de recherche historique. Ce colloque est pensé comme un moment d'échange entre historiens de diverses périodes et spécialités, et plus généralement entre les différentes disciplines intéressées par l'analyse des textes (linguistique, sociologie, critique littéraire, mathématiques, informatique, etc.).

    Lire la suite
  • 02/06/2018

    Que la notion de vulgaire relève aujourd'hui plus volontiers du jugement de valeur tend à occulter qu'il est aussi un marqueur social. Le vulgus désigne d'abord le commun des hommes, le grand nombre, la masse, la foule, les gens, le public, tout le monde. Et si une connotation péjorative affleure déjà dans certains emplois du mot latin, c'est à l'époque moderne qu'il devient un marqueur axiologique et tendancieux. En témoigne, en France, l'invention de la locution faussement latine « vulgum pecus », dont la première recension remonte à 1843, ou l'apparition, à l'ère victorienne, du terme « vulgarian » pour désigner le parvenu social. L'enjeu de cette journée d'étude sera de circonscrire différents usages de cette notion à travers l'histoire et les arts anglophones ; d'un simple descriptif à un marqueur de distinction sociale ou au contraire à un instrument de subversion politique, érigé en source de fierté.

    Lire la suite
  • 18/06/2018

    Pour son prochain numéro thématique, la revue Urbanités lance un appel à contributions sur le thème « Bouger en ville », pour interroger le lien entre déplacements et fabrique de la ville. Du corps aux infrastructures en passant par les objets et les politiques de mobilité, il s'agira de penser les liens entre des éléments d'ancrages et des modes de vie urbains qui semblent toujours plus marqués par le mouvement. 

    Lire la suite
  • 01/09/2018

    Dans la perspective d’éduquer ou de former à l’égalité des sexes et des sexualités, la mise en œuvre de l’activité « débat » est très fréquemment sollicitée tant à l’école que dans d’autres espaces de formation. L’objectif de ce dossier de la revue GEF – Genre Education Formation est de questionner ce dispositif d’enseignement et d’apprentissage.

    Lire la suite
  • 06/09/2018

    En prenant appui sur des expériences étrangères ainsi que des expertises de praticiens et chercheurs marocains, notre colloque se propose de contribuer à la production et la diffusion du savoir sur une thématique centrale, d’actualité, et déterminante pour l’avènement d’un Maroc entrepreneurial et innovant. Celle des écosystèmes entrepreneuriaux et d’innovation, ainsi que leurs ramifications regroupées dans  le  triptyque : entrepreneuriat, innovation et développement durable.

    Lire la suite
  • 12/06/2018

    Cette deuxième conférence est organisée autour de l’exploration des dimensions temporelles et spatiales du nucléaire. Hiroshima et Nagasaki ont souvent été considérés comme l’aube d’une ère nouvelle, l’âge du nucléaire que Gunther Anders décrivait comme « l’âge où à chaque moment nous avons le pouvoir de transformer n’importe quel lieu de la planète, et la planète elle-même, en un Hiroshima ». Il est vite apparu que le nucléaire changeait l’échelle des problèmes posés et inaugurait un cadrage planétaire de leur prise en charge. En tant que marqueur du pouvoir des États et de la souveraineté nationale, la puissance nucléaire a joué un rôle clé dans la Guerre Froide et influencé la politique internationale dans les décennies suivantes.

    Lire la suite
  • 01/06/2018

    S’il y a un type de récit qui semble attaché au Moyen Âge, c’est sans aucun doute le récit de chevalerie. À la croisée de l’histoire et de la fiction, le récit chevaleresque se développe à partir du XIIe siècle, son succès ne se démentira pas jusqu’au XVe, voire au XVIe siècle et cette mode littéraire se répandra dans l’Europe tout entière. Nous nous proposons d’étudier le récit de chevalerie en France, en Bourgogne, en Italie et en Espagne parce que le cheminement, entre ces pôles géographiques, des chevaliers réels aussi bien que des textes, via les traductions et les emprunts, les rend étroitement solidaires. Il nous paraît de même important de proposer un empan chronologique qui va du XIVe au XVIe siècle pour voir naître et éclater ce qu’on peut oser appeler la « crise » du récit chevaleresque.

    Lire la suite
  • 30/05/2018

    Ce colloque se concentre sur les accusations de corruption lancées contre les entreprises qui, dans l’aire européenne, ont réalisé des profits élevés en temps de guerre ou de sorties de guerre, entre le dernier tiers du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Le poids des guerres comme temps forts historiques se retrouve dans la question des normes publiques. À l’heure où la contradiction potentielle entre gains individuels et intérêt collectif est exacerbée, des sacrifices considérables sont accomplis au nom du salut national et de la collectivité, et le patriotisme est exigé de chacun. Dans le même temps, une dynamique économique particulière voit le jour : les décisions se prennent dans un temps accéléré, les dépenses publiques augmentent de façon considérable, et d’importantes sommes d’argent sont injectées dans le système.

    Lire la suite
  • 25/06/2018

    La résidence à bord de l’airbus ZERO-G, destinée à expérimenter l’impesanteur lors d’un vol parabolique, a été mise en place par l’Observatoire de l’Espace depuis 2006 pour permettre à des artistes et des auteurs de nourrir leurs projets de l’expérience de la microgravité. Cette résidence se propose désormais comme un terrain de réflexions et d’expérimentations plus spécifiquement dédié à des chercheurs en sciences humaines, dans des domaines aussi variés que la sociologie, l’anthropologie, la philosophie ou l’histoire de l’art. La nouvelle orientation de cette résidence a pour vocation de nourrir une pensée discursive, étayée d’un appareil théorique et critique venant renforcer la volonté de l’Observatoire de l’Espace d’approcher l’univers spatial par le biais des sciences humaines et de questionner ce que l’Espace fait à l’humain.

    Lire la suite
  • 24/05/2018

    Cette journée d'étude a pour objectif de revisiter le dialogue entre les hommes et l'espace sous un angle nouveau. Il s’agit de réfléchir à la question du huis clos à partir d'un nombre réduit d'individus, rassemblés par une activité de production ou de loisir (des équipages de navires, des ateliers de peintres, des communautés de paysans-pêcheurs, des clients d’une auberge, etc...). Ces microsociétés sont structurées par des rapports de force. Elles permettent d’explorer les interconnaissances et les relations personnelles ayant pu s'installer entre des individus, dans le cadre de leur rapport à un territoire maritime restreint (la Méditerranée). La question des pouvoirs sera présente afin de saisir les rapports entre les individus, au sein de structures de production. Cette journée d'étude se focalisera sur des relations horizontales plus ou moins formalisées, afin de saisir les actions des individus dans leurs modalités effectives et leurs pratiques immédiates.

    Lire la suite
  • 25/05/2018

    Il s’agira lors de ce colloque de s’interroger sur les procédés mis en œuvre par la caricature pour mener ses visées de satire politique, d’analyser l’utilisation que certains partis firent de la caricature, d’étudier le cas particulier de Cuba, encore espagnole pendant la plus grande partie de la période, mais aussi de détailler les stratégies de visibilisation mises en œuvre par les partis et les publications satiriques plus particulièrement madrilènes, catalanes et andalouses.

    Lire la suite
  • 17/05/2018

    La question de l’adaptation ouvre un champ d’investigations déjà largement arpenté par les chercheurs en littérature de jeunesse. Cependant, un corpus d’adaptations, aux proportions massives dans l’édition contemporaine, reste peu fréquenté par eux : celui des novellisations pour la jeunesse. Ce colloque fournira la première occasion de travailler spécifiquement sur ces novellisations, prises au sens large, c’est-à-dire les adaptations transmédiatiques depuis divers médias (bande dessinée, cinéma, animation, télévision, théâtre, spectacle, jouet, jeu de rôle, jeu vidéo, etc.) vers le roman pour la jeunesse. On en trouve, à destination des enfants, dès les origines de l’ère médiatique, mais le phénomène éditorial atteint aujourd’hui des proportions jamais vues.

    Lire la suite
  • 18/05/2018

    L’Oulipo est couramment associé aux ateliers d’écriture. Il est pourtant arrivé à ses membres d’exprimer certaines réticences à l’égard d’une telle assimilation : les contraintes étaient censées, dans l’esprit des fondateurs, s’adresser aux écrivains seulement. Dès lors, on peut se demander si l’animation d’ateliers par le groupe constitue une inflexion, qui irait de pair avec les lectures publiques, qui débutent dans les mêmes années – et qui ferait suite à l’assimilation par les pédagogues de ses outils –, une ouverture influençant sa réception. On se demandera encore ce que l’Oulipo a apporté aux ateliers : en particulier, quel bénéfice tirent-ils de la contrainte ? Et quels types de production suscite-t-elle ? On évaluera enfin l’influence actuelle du groupe sur ces pratiques, et ce qu’implique d’y faire référence, ou pas.

    Lire la suite
  • 09/05/2018

    Cette journée d’étude sera consacrée à la mobilité. Les réflexions s’articuleront autour de deux pôles : la mobilité comme l'un des éléments les plus déterminants de la période moderne (personnes, objets, idées) et les méandres, parfois tortueux, de l’injonction à la mobilité dans le monde scientifique et académique.

    Lire la suite
  • 30/09/2018

    La sociologie du travail a longtemps tenu l’objet corps à distance. De nouveaux travaux et de nouvelles perspectives redécouvrent le corps et considèrent que son étude peut également être fécondée par les terrains de la sociologie du travail. Ce corpus de La Nouvelle Revue du Travail entend contribuer au rapprochement de deux objets qui ont jusqu’alors peu dialogué : le corps et le travail. Qu’est-ce que le travail peut faire à la sociologie du corps ? Et qu’est-ce que le corps peut faire à la sociologie du travail ? Les articles attendus doivent faire dialoguer les deux catégories/objets, présenter des enquêtes, des observations, des analyses qui combinent sociologies du corps et du travail pour penser les enrôlements et engagements corporels sous le capitalisme. Ils se centreront sur une ou plusieurs expressions du corps travaillé : le corps comme lieu de projection du pouvoir, le corps comme rapport pratique au monde, le corps comme marchandise.

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque