Accueil

Calendrier

À la Une

  • 30/11/2020

    Ce congrès propose une exploration des littératures, du cinéma et des arts performatifs africains de toutes les langues et de toutes les régions d’Afrique y compris le Maghreb et les diasporas, au prisme des théories, activismes et esthétiques queer. Il s’agira tout autant d’aborder un corpus encore peu usité dans la recherche francophone, que d’analyser le lien entre esthétique, savoir et activisme dans le contexte des luttes pour la reconnaissance des homo- et transsexuels et d’autres minorités sexuelles et de genre en Afrique. 

    Lire la suite
  • 12/01/2021

    Si le couper-décaler est, avant tout, une musique d’ambiance, il fournit de précieux enseignements sur les transformations sociales propres à l’Afrique, sur les quêtes identitaires que celles-ci engendrent et sur l’ouverture du continent sur le monde. Ce qu’il chante aussi, c’est un cosmopolitisme nouveau, une emprise intellectuelle sur l’ailleurs qui se veut résolument africaine. Couper avec des ordres établis pour décaler vers un avenir encore incertain : probablement est-ce là le véritable « travail » que le couper-décaler a su formidablement transformer en manifestation festive. Nous encourageons fortement la transdisciplinarité dans ce colloque international pluridisciplinaire.

    Lire la suite
  • 04/12/2020

    Dans le cadre des travaux de l’Observatoire national du suicide dont elle assure le secrétariat général, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) lance un appel à projets de recherche sur les conduites suicidaires, ciblé sur certaines thématiques identifiées comme prioritaires par les membres de l’Observatoire pour leur faible couverture par des travaux de recherche ou leur actualité (pandémie de Covid-19).

     

    Lire la suite
  • 20/12/2020

    Ce numéro de Populations vulnérables souhaite interroger les formes de vulnérabilités multiples des familles immigrées sans domicile au sens large : vivant en hébergement institutionnel d’une part et aussi en squat, bidonville, à la rue ou hébergées chez des tiers. Une importance particulière sera accordée aux trajectoires tant migratoires que résidentielles de ces familles. Les propositions viseront à analyser les conditions de vie de ces personnes (accès aux soins, problématiques de santé, scolarisation, exposition aux violences, etc.) et aussi leur rapport au système d’hébergement institutionnel et la façon dont elles sont prises en charge.

    Lire la suite
  • 30/10/2020

    La revue Nak’an vise à impulser l’innovation dans le champ épistémologique des marges culturelles. Pour ce faire, le premier numéro s’intéressera aux statuaires, mémoires et représentations au tournant décolonial pour décoder l’actualité récente qui a vu la dégradation de statues représentant des figures esclavagistes ou coloniales un peu partout dans la Caraïbe, en Afrique, en Europe et aux États-Unis. Cette actualité s’inscrit dans un contexte de réflexion sur les marges suscité en particulier par le mouvement social Black Lives Matter. Quelles peuvent être les motivations profondes à l’origine de tels agissements ? La revue Nak’An propose une réflexion scientifique sur les statuaires et le discours colonial, le patrimoine, la mémoire, le mythe, etc.

    Lire la suite
  • 30/10/2020

    L’investissement des mondes ruraux par des communautés contestataires ne date pas d’aujourd’hui. La stratégie de repli et d’éloignement par rapport aux lieux de centralisation du pouvoir a déjà été observée par les sociologues, les anthropologues et les historiens à différentes époques et endroits du monde. Les individus qui décident d’organiser collectivement leur vie quotidienne et leurs modes de production sont motivés par différentes aspirations. Les collectifs utopiques sont aussi défendus par leurs protagonistes comme des lieux propices à l’expérimentation d’alternatives sociétales. L’objectif de ce dossier est d’en saisir le potentiel « créateur » ainsi que les valeurs sociales et les contradictions qu’elles entretiennent. Ce numéro s’inscrit dans une démarche multidisciplinaire. Les matériaux ethnographiques, les extraits d’entretiens, le travail photographique et iconographique sont bienvenus, de même que les réflexions sur la méthodologie adoptée sur le terrain.

    Lire la suite
  • 04/09/2020

    Cette année, le Centre méditerranéen de littérature orale (CMLO) organise à Alès les Rencontres de septembre du 22 au 27 septembre 2020. La thématique sera : « Du merveilleux à la collecte des mémoires, la place du récit oral dans le maintien du lien social ». Notre objectif au cours de ces rencontres est d’amener une réflexion sur la littérature orale et le maintien du lien social à partir de témoignages, d’expériences mais aussi d’informer les publics multiples sur la recherche et la diffusion relative à ce patrimoine singulier.

    Lire la suite
  • 15/11/2020

    L’histoire du livre s’impose de plus en plus comme discipline dans les pays nordiques, mais la quantité des travaux de recherche n’est pas nécessairement à l’avenant, et seul un petit nombre de publications savantes ont su saisir la diversité propre à ce champ de recherches. Ce numéro de Mémoires du livre / Studies in Book Culture réunira des contributions portant sur l’histoire du livre dans les pays nordiques, de manière à refléter la diversité et l’essor de la discipline et d’en souligner les développements récents sur le plan de la recherche.

    Lire la suite
  • 02/10/2020

    Les peines de prison ferme inférieures ou égales à six mois sont fortement majoritaires parmi les peines prononcées, de l’ordre de 70 %, selon les années. L’enjeu de cet appel à projets de recherche est d’objectiver les courtes peines de prison et les réalités qu’elles recouvrent, tant pour les condamnés eux-mêmes que pour les professionnels intervenant dans leur prononcé (magistrats, avocats, associations d’aide aux victimes) et leur mise en œuvre (personnels pénitentiaires, juges d’application des peines, etc.). Il s’agit de les quantifier et d’identifier les principales infractions concernées, les profils des personnes ainsi condamnées ; mais aussi de les appréhender dans leur construction socio-historique, à travers les publics qu’elles concernent, dans le contexte des maisons d’arrêt où elles sont purgées ainsi qu’au sein des dispositifs de politiques pénales qui conduisent à leur prononcé.

    Lire la suite
  • 15/10/2020

    En Afrique, la mortalité maternelle, néonatale et infantile demeure un véritable fléau : 57 % de tous les décès maternels surviennent sur le continent, ce qui fait de l’Afrique la région du monde où le ratio de mortalité maternelle est le plus élevé. Par ailleurs, l’Afrique continue d’enregistrer les taux les plus élevés de mortalité infantile, avec un enfant sur huit mourant avant d’atteindre l’âge de cinq ans soit à peu près 20 fois plus que la moyenne dans les régions développées, qui est d’un sur 167. Ces enjeux ont motivé la proposition de ce dossier thématique qui cherchera à répondre aux questions qui suivent : quelle est la situation actuelle de la santé maternelle, néonatale et infantile en Afrique ? Quelles sont les perspectives envisagées pour une meilleure compréhension et des approches empiriques et théoriques de solutions adaptées à cette situation ? L’objectif ici est de dresser dans un premier temps un portrait actuel sur la santé maternelle, néonatale et infantile en Afrique et deuxièmement d’identifier les défis, les solutions et les pistes pour des analyses ultérieures.

    Lire la suite
  • 05/10/2020

    Le berbère, une langue vivante pratiquée partout dans le Nord de l’Afrique, a fait l’objet de travaux linguistiques significatifs. Cependant comparativement aux études portant sur la langue actuelle, les états anciens de la langue en ont beaucoup moins bénéficié, pas plus qu’on n’ait tenté d’une manière approfondie une approche historique globale de la langue. Dans le but de rétablir un équilibre et de pallier une lacune, nous proposons courant 2020 et 2021 d’organiser deux rencontres scientifiques internationales qui permettront de faire un état des lieux des ressources disponibles, de fixer des priorités sur l’analyse des sources documentaires ainsi que la linguistique historique, tout en créant des conditions de débats fructueux entre chercheurs. Nous espérons, avec cette alliance des archéologues, des généticiens des populations, des philologues, des anthropologues, des historiens et des linguistes (descriptivistes, comparatistes, etc.), que nous pourrons atteindre certains des objectifs fixés.

    Lire la suite
  • 15/12/2020

    La revue Histoire, médecine et santé lance un appel à contributions pour un dossier thématique portant sur les données médicales. Le big data s’est aujourd’hui imposé dans le champ de la santé : les données en grand nombre sont mobilisées dans la recherche biomédicale, pour diagnostiquer la maladie ou bien envisager un traitement. Nous aimerions que ce numéro thématique questionne la notion de données médicales dans un temps long, en partant du principe qu’elles constituent tous les éléments mobilisés par les soignant·e·s et les chercheurs·euses pour appréhender l’état de santé des individus et leurs éventuelles pathologies. Il s’agit notamment de réfléchir aux mécanismes de pouvoir sur les corps produits par un regard médical fondé sur l’élaboration de données sérielles et d’investiguer la manière dont elle façonne les savoirs médicaux et la définition même des pathologies.

    Lire la suite
  • 11/12/2020

    Dix ans après la loi emblématique du mariage homosexuel en Argentine, ce dossier des Cahiers des Amériques latines se propose d'interroger la notion de « révolution des droits » et de faire un état des lieux de la situation des minorités sexuelles et de genre dans la région. Ce numéro souhaite développer une réflexion critique sur la réalité des minorités sexuelles et de genre et procéder à l'évaluation de la « révolution des droits » LGBTQI + en Amérique latine.

    Lire la suite
  • 15/09/2020

    Le programme de recherche intitulé « Géographies imaginaires : le voyage-prétexte comme machine à penser » prévoie d’éditer en ligne dans la revue Astrolabe un numéro inspiré de l’actualité : ces temps de pandémie et de confinement seraient le moment opportun pour réfléchir au voyage devenu immobile, mais qui jamais ne stagne. Quel en est le mouvement ? Est-il seulement imaginaire, s’il n’est physique ? Qu’en est-il aussi de celui qui bouge, mais n’avance pas, comme en un labyrinthe ? Autant de questions qui surgissent à propos des écritures du voyage immobile.

    Lire la suite
  • 30/11/2020

    Le numéro monothématique de World Literature Studies centré sur l’historiographie voudrait interroger le rôle joué par la traduction dans la construction et la représentation d’une culture européenne, en multipliant les lectures comparatives des différents regards portés précisément sur la dimension historique du traduire, sur la pratique et le rôle des traducteurs dans l’histoire, tels qu’ils apparaissent dans des espaces socio-culturels différents.

    Lire la suite
  • 01/10/2020

    Des soutiens-gorges jetés par les féministes américaines dans les « poubelles de la liberté » à la nudité des Femen, du polo Fred Perry des suprémacistes américains aux tee-shirts no logo des altermondialistes, du béret du Che au keffieh d’Arafat, le vêtement, et parfois son absence, nourrit le spectre des résistances, alimente la scénographie des contestations, leur confère une visibilité quitte à jouer, comme les Black Blocs, sur l’anonymat protecteur. Ce projet comprendra trois axes : le rôle du vêtement dans la construction des antagonismes, sa place dans les processus de mobilisation et son étude en tant que vecteur de circulation interculturelle des modalités de la résistance.

    Lire la suite
  • 27/11/2020

    Cette journée d'étude postule qu'épidémiologiquement, sociologiquement et territorialement construites (telles qu’analysées le plus couramment), les inégalités sociales de santé (ISS) le sont tout autant politiquement, démographiquement, anthropologiquement, juridiquement, psychologiquement, culturellement et corporellement, notamment. Le recours au vaste spectre des sciences sociales (sociologie et science politique, prioritairement, mais aussi géographie, démographie, anthropologie, droit, psychologie, sans oublier les sciences de l’information et de la communication, de gestion, du sport et de l’environnement) invite au croisement disciplinaire des concepts et des écoles, des méthodes et des objets, des données et des terrains à même de passer au crible les déterminants cumulatifs de la production des ISS.

    Lire la suite
  • 30/09/2020

    La revue Natures Sciences Sociétés, consacrée depuis sa fondation en 1993 aux recherches et aux débats sur l’interdisciplinarité, a pris l’initiative d’un appel à textes ambitieux sur la crise des temporalités. À l’heure du changement global, les temps des processus biophysiques, des mondes de l’action et de la recherche apparaissent singulièrement désaccordés, appelant une réflexion épistémologique de fond, à la fois interdisciplinaire et ouverte aux enjeux de l’implication des sciences dans la « grande transition ». Proposé en français et en anglais, l’appel à textes de NSS s’adresse à tous les chercheurs qui font l’expérience de cette crise et qui sont désireux de participer à une réflexion transversale sur les voies de son dépassement.

    Lire la suite
  • 30/11/2020

    La Revue d'antropologie des connaissances propose de reconsidérer de manière critique les apports et les limites des études de l’ignorance. Nous souhaitons notamment examiner comment l’ignorance est devenue un thème central dans plusieurs champs disciplinaires, en particulier dans les études des sciences, des techniques et de l’environnement. Plus que de faire un état des lieux, nous proposons d’adopter une démarche réflexive pour rendre compte de ce que les travaux réalisés ont permis de faire émerger, comment ils ont renouvelé les questions investies mais aussi ce que sont leurs effets de cadrage en examinant notamment ce qu’ils réduisent ou laissent dans l’ombre. Nous souhaitons également mettre en discussion comment ces études peuvent être renouvelées et élargies en explorant l’ignorance dans sa diversité, en travaillant à clarifier les dynamiques complexes qui lient ignorances, savoirs, et incertitudes dans différentes configurations.

    Lire la suite
  • 01/10/2020

    Ce numéro de la Revue d’Histoire Contemporaine de l’Afrique se focalise sur l’histoire des circulations, des échanges et des collaborations qui se sont tissées en Afrique entre la fin du XIXe siècle et les années 1960. Il discute, tout en le prolongeant, le récent renouvellement de l’histoire coloniale et impériale stimulé par le « tournant » transnational et global des sciences sociales. Il a pour objectif d’approfondir ces réflexions récentes en les ancrant dans plusieurs terrains empiriques. Il s’agit, d’une part, d’interroger comment les processus de connexion et de coopération structurent, non seulement la gouvernance coloniale, mais aussi la vie quotidienne des colonisés, façonnant de nouveaux rapports sociaux, raciaux et genrés. D’autre part, cette approche permet de dévoiler les limites de la portée globale de l’impérialisme, rappelant l’importance de prendre en considération les spécificités locales de chaque situation coloniale et les manières dont la mise en place de réseaux d’interconnexion a (aussi) engendré, sur le terrain, des dynamiques d’exclusion et d’inégalité.

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search